Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 17/12/2012

Les internautes américains réclament un contrôle des armes

Suite à la fusillade de Newtown, une partie des internautes américains réclame un plus grand contrôle des armes. Le sommet de Dubaï ne permet pas d’aboutir à un consensus sur la gouvernance du net. Et une vidéo réplique entièrement la bande-annonce du dernier Batman en Lego.

Les internautes américains réclament un contrôle des armes

L'émotion est à son comble sur la Toile américaine depuis la terrible fusillade survenue vendredi dans un établissement scolaire de la ville de Newtown, dans le Connecticut. Une tragédie qui pour une partie des internautes locaux illustre l'urgence d'instaurer un plus grand contrôle des armes à feu dans le pays.

Ainsi, en marge des très nombreux messages publiés par les utilisateurs des réseaux sociaux pour présenter leurs condoléances aux familles des victimes, certains estiment que cette nouvelle fusillade démontre la nécessité de modifier rapidement la législation concernant les armes à feu aux Etats-Unis.

Des internautes qui appellent donc les autorités américaines à durcir les lois actuellement en vigueur et qui n'hésitent pas à s'en prendre directement à la très puissante NRA qui milite depuis toujours pour la libre circulation des armes. Pour beaucoup, l'organisation est en effet jugée partiellement responsable de ces tueries à répétition aux Etats-Unis puisqu'elle s'oppose systématiquement à la mise en place de tout contrôle sur les armes à feu dans le pays et qu'elle défend la vente d'armes de guerre comme celle utilisée par le tueur de Newtown.

Et preuve que la fusillade de vendredi a particulièrement marqué les esprits, plusieurs pétitions citoyennes comme celle-ci ont rapidement été créées sur le site de la Maison Blanche pour réclamer l'instauration d'un plus grand contrôle des ventes d’armes aux Etats-Unis. Une demande à laquelle le gouvernement américain ne devrait pas tarder à répondre officiellement, certaines des pétitions en question ayant largement dépassé les 25 000 signatures nécessaires à leur examen par l'administration Obama.

 

Sommet de Dubaï : pas de consensus sur la gouvernance du net

Après deux semaines de débats, les 193 pays membres de l’Union internationale des télécoms ne sont pas parvenus à trouver un accord. Cette agence de l’ONU était réunie à Dubaï pour mettre à jour un traité sur les télécommunications internationales qui dataient de 1988, soit bien avant l’avènement d’Internet. Et si un nouveau traité a bien été adopté à l’issue de cette conférence, 55 pays ont refusé de le signer au nom de la liberté du net.

Deux camps se sont en effet opposés tout au long des négociations. D’un côté, des pays comme la Russie et la Chine ont voulu placer la gestion du web sous l’égide de l’ONU, et renforcer le droit des Etats à contrôler Internet sur leur territoire national pour, officiellement, se donner les moyens de lutter contre la cybercriminalité.

Mais pour les pays qui, comme la France, se sont alignés sur la position américaine, un tel contrôle constituerait une porte ouverte à la censure. Les Etats-Unis, qui estiment que le web n’a pas besoin d’être régulé, ont ainsi milité en faveur d’un statu quo et se sont opposés à ce qu’Internet soit mentionné dans le nouveau traité.

Mais au-delà des divisions qui ont été mises au jour pendant les pourparlers, c’est le sommet lui-même qui a été critiqué sur la Toile. Ainsi, pour dénoncer l’opacité dans laquelle ces négociations ont été menées, des activistes ont lancé un site basé sur le modèle de Wikileaks. Objectif : permettre à des sources anonymes d’y publier des documents de travail confidentiels.

Des ONG et des entreprises du web comme Google ont quant à elles regretté que seuls les États aient eu leur mot à dire lors du sommet de Dubaï. Le géant américain, qui a appelé les internautes à se mobiliser contre le traité, considère en effet que les utilisateurs devraient également avoir le droit de participer aux discussions.

 

Les fans de hockey sur glace sont en colère

Les fans de la ligue professionnelle nord-américaine de hockey sur glace sont en colère et sont bien décidés à le faire savoir. En effet, en raison d’une grève qui oppose les joueurs aux propriétaires d’équipe, 40% des matchs de la saison 2012-2013 de NHL ont déjà été annulés. Une situation inadmissible pour les passionnés qui ont donc créé un groupe Facebook pour appeler tous les acteurs du conflit à la raison. Une initiative qui rencontre un franc succès puisque la page en question compte plusieurs milliers de supporters qui espèrent que leur mobilisation finira par pousser les grévistes à se remettre au travail.


Instagram ressuscite des stars du rock

Elvis Presley avec un smartphone, Kurt Cobain avec une tablette numérique ou encore Freddy Mercury en train de jouer aux jeux vidéos avec une guitare en plastique… Butcher Billy, un graphiste brésilien, s’est amusé à imaginer les photos qu’auraient pu mettre en ligne sur les réseaux sociaux ces stars du rock si elles étaient toujours en vie. Une série de photos retouchées étonnantes qui fait actuellement le tour du web.


Vidéo du jour

Réaliser en Lego une réplique exacte de la bande-annonce d’un des plus gros blockbusters américain de l’année 2012, le dernier épisode de la trilogie Batman signée Christopher Nolan… c’est la brillante idée qu’ont eue les créateurs de cette vidéo mise en ligne la semaine dernière. Un travail à découvrir dans son intégralité sur la chaîne YouTube de Paranick Filmz.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus