Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

WHO'S NEXT le salon international du prêt-à-porter et des accessoires de mode présente les collections de l'été 2015.

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leurs voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

EUROPE

Les nationalistes s'accordent sur un référendum d'autodétermination en 2014

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/12/2012

Le parti CiU du nationaliste Artur Mas, qui domine le Parlement catalan, et le parti indépendantiste d'opposition ERC se sont entendus sur la convocation d'un référendum d'autodétermination de la Catalogne en 2014.

Le parti CiU du président du gouvernement régional de Catalogne, le nationaliste Artur Mas, et le parti indépendantiste d'opposition ERC sont parvenus mardi à un accord sur la convocation d'un référendum d'autodétermination de la Catalogne en 2014, ont annoncé les deux partis.

"Nous sommes arrivés à un accord pour convoquer le référendum en 2014", a déclaré à l'AFP Sergi Sol, chef du service de presse de l'ERC.

"Il y a un accord" qui prévoit de convoquer un référendum "dans le courant de 2014", a confirmé une porte-parole de la CiU . "Il n'y a pas encore de date précise", a-t-elle ajouté.

Les deux partis ont toutefois souligné que la consultation pourrait être reportée s'il y avait des raisons pertinentes de le faire.

"Ils ont décidé la date, ils se sont mis d'accord sur 2014, et il y a une annexe (à cet accord) qui dit que s'il y avait une cause de force majeure, on pourrait, avec l'accord des deux parties, reporter" le référendum, a déclaré M. Sol.

Pour lui, cependant, "le seul motif qui pourrait retarder la convocation (du référendum) serait la chute d'une bombe atomique".

Les nationalistes de droite de la CiU (Convergencia i Unio) et les indépendantistes de gauche de l'ERC (Esquerra Republicana de Catalunya) négociaient la question d'un référendum et d'autres questions depuis les élections régionales du 25 novembre.

Ces élections ont été marquées par un échec de la CiU, qui continue à dominer le Parlement catalan mais avec une majorité réduite, et par une poussée d'ERC, devenue la deuxième force politique de Catalogne.

Le chef de l'ERC, Oriol Junqueras, a déclaré ne pas vouloir entrer dans un gouvernement de coalition, mais a promis en tant que leader de l'opposition son soutien à la CiU.

"Il y a un accord total sur le cadre de la consultation, et donc la réunion s'est très bien passée", a déclaré M. Junqueras à la presse à l'issue de sa rencontre avec M. Mas. "Il y aura un accord qui garantira la force et la stabilité du gouvernement de Catalogne", a-t-il dit.

AFP

Première publication : 18/12/2012

  • ESPAGNE

    La Catalogne face à la tentation séparatiste

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    En Catalogne, les nationalistes reculent face à la gauche aux élections régionales

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    En Catalogne, les nationalistes reculent face à la gauche aux élections régionales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)