Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

EUROPE

Les nationalistes s'accordent sur un référendum d'autodétermination en 2014

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/12/2012

Le parti CiU du nationaliste Artur Mas, qui domine le Parlement catalan, et le parti indépendantiste d'opposition ERC se sont entendus sur la convocation d'un référendum d'autodétermination de la Catalogne en 2014.

Le parti CiU du président du gouvernement régional de Catalogne, le nationaliste Artur Mas, et le parti indépendantiste d'opposition ERC sont parvenus mardi à un accord sur la convocation d'un référendum d'autodétermination de la Catalogne en 2014, ont annoncé les deux partis.

"Nous sommes arrivés à un accord pour convoquer le référendum en 2014", a déclaré à l'AFP Sergi Sol, chef du service de presse de l'ERC.

"Il y a un accord" qui prévoit de convoquer un référendum "dans le courant de 2014", a confirmé une porte-parole de la CiU . "Il n'y a pas encore de date précise", a-t-elle ajouté.

Les deux partis ont toutefois souligné que la consultation pourrait être reportée s'il y avait des raisons pertinentes de le faire.

"Ils ont décidé la date, ils se sont mis d'accord sur 2014, et il y a une annexe (à cet accord) qui dit que s'il y avait une cause de force majeure, on pourrait, avec l'accord des deux parties, reporter" le référendum, a déclaré M. Sol.

Pour lui, cependant, "le seul motif qui pourrait retarder la convocation (du référendum) serait la chute d'une bombe atomique".

Les nationalistes de droite de la CiU (Convergencia i Unio) et les indépendantistes de gauche de l'ERC (Esquerra Republicana de Catalunya) négociaient la question d'un référendum et d'autres questions depuis les élections régionales du 25 novembre.

Ces élections ont été marquées par un échec de la CiU, qui continue à dominer le Parlement catalan mais avec une majorité réduite, et par une poussée d'ERC, devenue la deuxième force politique de Catalogne.

Le chef de l'ERC, Oriol Junqueras, a déclaré ne pas vouloir entrer dans un gouvernement de coalition, mais a promis en tant que leader de l'opposition son soutien à la CiU.

"Il y a un accord total sur le cadre de la consultation, et donc la réunion s'est très bien passée", a déclaré M. Junqueras à la presse à l'issue de sa rencontre avec M. Mas. "Il y aura un accord qui garantira la force et la stabilité du gouvernement de Catalogne", a-t-il dit.

AFP

Première publication : 18/12/2012

  • ESPAGNE

    La Catalogne face à la tentation séparatiste

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    En Catalogne, les nationalistes reculent face à la gauche aux élections régionales

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    En Catalogne, les nationalistes reculent face à la gauche aux élections régionales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)