Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

  • Un Français enlevé en Algérie, le rapt revendiqué par un groupe lié à l'EI

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

Moyen-orient

À Alep, la faim attise les tensions

© FRANCE 24

Vidéo par Assia SHIHAB

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/12/2012

Secouée depuis plusieurs mois par des combats meurtriers entre forces régulières et membres de l'Armée syrienne libre, Alep, deuxième ville de Syrie, voit sa population souffrir de plus en plus de la faim en raison du manque de pain. Reportage.

L’hiver s’annonce rude pour les Aleppins qui n’ont pas fui leur ville. Après cinq mois de combats, la misère a envahi les rues de la capitale économique du pays et les habitants font désormais face au risque de crise humanitaire. Trouver du pain, nourriture de base des Syriens, est devenu un véritable défi, notamment à cause de la pénurie de farine.

La population lutte désormais contre la faim, tandis qu’aucune aide humanitaire, ou presque, ne semble atteindre la ville.

"Tout ça est de la faute de Bachar al-Assad et du régime", crie, devant les caméras de FRANCE 24, un habitant d’Alep, éreinté par les longues heures d’attente devant une boulangerie de la ville. "Il nous a coupé le pétrole et la farine, l’eau et l’électricité. Il a créé cette crise ! Il bombarde même nos moulins !", poursuit-il.

Comme lui, plusieurs dizaines de personnes se pressent aux portes des boulangeries chaque matin dans l’espoir de rapporter de quoi nourrir leur famille. Dans la queue, chacun se voit remettre un numéro et patiente ainsi dans un climat tendu, sous l’œil des rebelles de l’armée syrienne libre (ASL). Ce sont eux qui tentent, tant bien que mal, d’organiser équitablement la répartition des vivres. S’ils assurent faire leur possible pour épargner les civils, parmi ces derniers, la colère monte, certains accusant les combattants de privilégier leurs propres intérêts.

"Moi je n’ai pas mangé de pain depuis cinq jours !", affirme un combattant, se défendant de tirer profit de la situation. "On est en temps de guerre, il y aura des périodes difficiles. On doit être prêts à jeûner", affirme un autre, pour tenter de réconforter des Aleppins qui se sentent de plus en plus pris au piège dans leur propre ville.

Première publication : 18/12/2012

  • SYRIE

    Le vice-président syrien prend ses distances avec le régime

    En savoir plus

  • SYRIE - REPORTAGE

    Les djihadistes d'al-Nosra tentent de mobiliser la population d'Alep

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)