Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Israël et intelligence économique : Un modèle à suivre ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

DÉBAT

Exclusif : De Sarajevo à Guantanamo, l'itinéraire des six d'Algérie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Patrick Chauvel, photographe de guerre

En savoir plus

SUR LE NET

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"De sang-froid"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Quels sont les enjeux de la conférence internationale sur l'État islamique ?

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

  • Les députés français se penchent sur un projet de loi contre le jihad

    En savoir plus

  • Grève chez Air France : journée noire attendue lundi

    En savoir plus

  • Netflix, le service de vidéos à la demande, débarque en France

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la "team USA" seule au monde

    En savoir plus

  • EI : "Ce ne sont pas des musulmans mais des monstres", affirme Cameron

    En savoir plus

  • Législatives suédoises : la gauche en tête, poussée historique de l'extrême droite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Lille prend la tête, l’OM revient

    En savoir plus

  • Objecteurs de conscience en Israël : 200 vétérans défendent leur unité

    En savoir plus

  • Les pro-russes menacent le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, selon Kiev

    En savoir plus

  • Webdocumentaire : Chibanis, l’éternel exil des travailleurs maghrébins

    En savoir plus

Afrique

Souvenir d'Algérie : deux chevaux en cadeau pour la France

Vidéo par Abdelhakim ZEMOUCHE , Johan BODIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/12/2012

Il est un exercice de style délicat, celui des cadeaux entre chefs d'État. Si pour l'heure, le présent de François Hollande à son homologue algérien n'a pas été révélé, celui d'Abdelaziz Bouteflika est tout trouvé : deux chevaux de la race Barbe.

Le président François Hollande se rend avec plusieurs de ses ministres à Alger les 19 et 20 décembre. Une visite attendue de longue date et qui devrait être riche en symboles, dont les présents que devraient s’offrir les deux chefs d’États, comme le prévoient la tradition et le protocole.

Côté algérien, plus besoin de chercher : le cadeau est prêt. Et ils trottent sur l’hippodrome d’Alger. Le président Abdelaziz Bouteflika a en effet prévu d’offrir à François Hollande deux chevaux, un étalon et une jument du haras national de Tiaret. . "Le mâle s’appelle Samy et est né en 2011, la femelle porte le nom de Sedja", raconte Saïd ben Abdelmoumen, le directeur du haras.

Ils ne s’agit pas de n’importe quelles bêtes. Elles sont de la race des chevaux Barbe, en référence à Berbère, à ne pas confondre avec le pur-sang arabe. "Il a la particularité d’avoir une vertèbre en moins par rapport aux autres chevaux, ce qui fait que son dos est court", explique à FRANCE 24 Mohamed Cheraoui, éleveur de barbes en Algérie. "Nous l’avons utilisé pour les transhumances, ou pour transporter des marchandises : c’est un cheval qui a fait la gloire de nos ancêtres", poursuit-il avec fierté.

L’histoire de ce cheval remonte aux origines du Magrheb, selon les historiens dont certains affirment que les rois français en étaient eux-mêmes friands.

Comme tous les cadeaux offerts au président, ils appartiendront à la France et devraient rejoindre les haras nationaux.
 

Première publication : 19/12/2012

  • DIPLOMATIE

    Repentance : Alger espère un geste symbolique de la France sur la colonisation

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    "En Algérie, Hollande est moins populaire que Chirac, mais plus que Sarkozy"

    En savoir plus

  • ENTRETIEN

    "Nous souhaitons faire de la France le premier partenaire de l'Algérie"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)