Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

FRANCE

Dominique Strauss-Kahn reste mis en examen dans l'affaire du Carlton de Lille

Vidéo par Laure MANENT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/12/2012

La cour d'appel de Douai a rejeté les requêtes en nullité déposées par les avocats de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire dite du Carlton de Lille. L'ancien directeur général du FMI reste mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

Dominique Strauss-Kahn reste mis en examen dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille, après le rejet par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai des demandes de nullité soulevées par ses avocats, ont annoncé mercredi ses conseils.

"M. Dominique Strauss-Kahn prend acte de la décision de la chambre de l'instruction (...) et va former un pourvoi en cassation", ont indiqué ses défenseurs dans un communiqué.

"Le parquet général confirme que par arrêt rendu ce jour, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai a rejeté les demandes de nullité de procédure dans l'affaire dite du Carlton", a déclaré dans un communiqué distinct le parquet général.

Les avocats de M. Strauss-Kahn qui a conclu le 10 décembre dernier un accord à l'amiable avec la femme de chambre du Sofitel de New York qui l'accusait de viol, avaient demandé l'annulation de l'instruction et de la mise en examen de leurs clients pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

Ils ont immédiatement annoncé ce mercredi qu'ils allaient se pourvoir en cassation contre cette décision de la chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai.

"La défense de M. Dominique Strauss-Kahn a la certitude qu'il sera finalement lavé des accusations absurdes de proxénétisme dont il fait l'objet, accusations qui heurtent tout autant le bon sens que l'analyse juridique", écrivent ses avocats Frédérique Baulieu, Henri Leclerc et Richard Malka.

Dominique Strauss-Kahn a reconnu lors d'auditions avoir participé à des soirées libertines avec des femmes dont il affirme avoir ignoré qu'il s'agissait de prostituées.

Mais les juges estiment que Dominique Strauss-Kahn ne pouvait ignorer la profession des femmes qui participaient à ces soirées et affirment que l'ancien directeur général du FMI sollicitait leur présence, d'où l'accusation de proxénétisme.

France 24 avec dépêches

 

Première publication : 19/12/2012

  • AFFAIRE DU SOFITEL

    DSK, Diallo et les dessous de la transaction

    En savoir plus

  • AFFAIRE DU CARLTON

    Le parquet de Lille classe sans suite l'enquête pour viol contre DSK

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les avocats de DSK dénoncent un acharnement des médias et de la justice

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)