Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Irak : offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

FRANCE

Dominique Strauss-Kahn reste mis en examen dans l'affaire du Carlton de Lille

Vidéo par Laure MANENT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/12/2012

La cour d'appel de Douai a rejeté les requêtes en nullité déposées par les avocats de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire dite du Carlton de Lille. L'ancien directeur général du FMI reste mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

Dominique Strauss-Kahn reste mis en examen dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille, après le rejet par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai des demandes de nullité soulevées par ses avocats, ont annoncé mercredi ses conseils.

"M. Dominique Strauss-Kahn prend acte de la décision de la chambre de l'instruction (...) et va former un pourvoi en cassation", ont indiqué ses défenseurs dans un communiqué.

"Le parquet général confirme que par arrêt rendu ce jour, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai a rejeté les demandes de nullité de procédure dans l'affaire dite du Carlton", a déclaré dans un communiqué distinct le parquet général.

Les avocats de M. Strauss-Kahn qui a conclu le 10 décembre dernier un accord à l'amiable avec la femme de chambre du Sofitel de New York qui l'accusait de viol, avaient demandé l'annulation de l'instruction et de la mise en examen de leurs clients pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

Ils ont immédiatement annoncé ce mercredi qu'ils allaient se pourvoir en cassation contre cette décision de la chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai.

"La défense de M. Dominique Strauss-Kahn a la certitude qu'il sera finalement lavé des accusations absurdes de proxénétisme dont il fait l'objet, accusations qui heurtent tout autant le bon sens que l'analyse juridique", écrivent ses avocats Frédérique Baulieu, Henri Leclerc et Richard Malka.

Dominique Strauss-Kahn a reconnu lors d'auditions avoir participé à des soirées libertines avec des femmes dont il affirme avoir ignoré qu'il s'agissait de prostituées.

Mais les juges estiment que Dominique Strauss-Kahn ne pouvait ignorer la profession des femmes qui participaient à ces soirées et affirment que l'ancien directeur général du FMI sollicitait leur présence, d'où l'accusation de proxénétisme.

France 24 avec dépêches

 

Première publication : 19/12/2012

  • AFFAIRE DU SOFITEL

    DSK, Diallo et les dessous de la transaction

    En savoir plus

  • AFFAIRE DU CARLTON

    Le parquet de Lille classe sans suite l'enquête pour viol contre DSK

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les avocats de DSK dénoncent un acharnement des médias et de la justice

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)