Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

FRANCE

Dominique Strauss-Kahn reste mis en examen dans l'affaire du Carlton de Lille

Vidéo par Laure MANENT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/12/2012

La cour d'appel de Douai a rejeté les requêtes en nullité déposées par les avocats de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire dite du Carlton de Lille. L'ancien directeur général du FMI reste mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

Dominique Strauss-Kahn reste mis en examen dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille, après le rejet par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai des demandes de nullité soulevées par ses avocats, ont annoncé mercredi ses conseils.

"M. Dominique Strauss-Kahn prend acte de la décision de la chambre de l'instruction (...) et va former un pourvoi en cassation", ont indiqué ses défenseurs dans un communiqué.

"Le parquet général confirme que par arrêt rendu ce jour, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai a rejeté les demandes de nullité de procédure dans l'affaire dite du Carlton", a déclaré dans un communiqué distinct le parquet général.

Les avocats de M. Strauss-Kahn qui a conclu le 10 décembre dernier un accord à l'amiable avec la femme de chambre du Sofitel de New York qui l'accusait de viol, avaient demandé l'annulation de l'instruction et de la mise en examen de leurs clients pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

Ils ont immédiatement annoncé ce mercredi qu'ils allaient se pourvoir en cassation contre cette décision de la chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai.

"La défense de M. Dominique Strauss-Kahn a la certitude qu'il sera finalement lavé des accusations absurdes de proxénétisme dont il fait l'objet, accusations qui heurtent tout autant le bon sens que l'analyse juridique", écrivent ses avocats Frédérique Baulieu, Henri Leclerc et Richard Malka.

Dominique Strauss-Kahn a reconnu lors d'auditions avoir participé à des soirées libertines avec des femmes dont il affirme avoir ignoré qu'il s'agissait de prostituées.

Mais les juges estiment que Dominique Strauss-Kahn ne pouvait ignorer la profession des femmes qui participaient à ces soirées et affirment que l'ancien directeur général du FMI sollicitait leur présence, d'où l'accusation de proxénétisme.

France 24 avec dépêches

 

Première publication : 19/12/2012

  • AFFAIRE DU SOFITEL

    DSK, Diallo et les dessous de la transaction

    En savoir plus

  • AFFAIRE DU CARLTON

    Le parquet de Lille classe sans suite l'enquête pour viol contre DSK

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les avocats de DSK dénoncent un acharnement des médias et de la justice

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)