Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : les enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Afrique

Le trois-mâts argentin "Libertad" a quitté le Ghana

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/12/2012

Le navire argentin retenu au Ghana depuis le 2 octobre en raison d'un contentieux financier avec un fonds d'investissement a quitté le port de Tema. Le Tribunal international du droit de la mer a ordonné sa libération.

Le navire militaire argentin détenu au Ghana depuis plus de deux mois en raison d'un contentieux financier a quitté mercredi le principal port du pays, le Tribunal international du droit de la mer ayant ordonné sa libération, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le trois mâts argentin était retenu depuis le 2 octobre par les autorités ghanéennes suite à une plainte du fonds d'investissement NML Capital Limited qui réclame à Buenos Aires plus de 370 millions de dollars (283 millions d'euros).

Un délégation ghanéenne était à quai, mercredi, dans le port de Tema, pour assister au départ du Libertad, qui a largué les amarres vers 16h30 GMT. Une centaines de marins envoyés par Buenos Aires pour ramener la frégate en Argentine avaient auparavant atterri à Accra.

Le porte-parole du port, Lawrence Atumbine, a dit à l'AFP que le bateau-école avait passé une partie de la journée à faire le plein de carburant et des réserves pour préparer sa traversée transatlantique.

Le Tribunal international du droit de la mer, organe judiciaire indépendant créé sous l'égide des Nations unies et siègeant à Hambourg (Allemagne), avait décidé samedi que les autorités du Ghana devaient libérer "immédiatement et sans condition" la frégate.

AFP

Première publication : 19/12/2012

  • ARGENTINE

    Bras de fer entre Buenos Aires et des fonds "vautours"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)