Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Amériques

Un sergent américain encourt la peine de mort pour le massacre d'Afghans

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/12/2012

Le sergent américain Robert Bales doit être jugé prochainement pour le meurtre de 16 civils afghans en mars dernier dans la province de Kandahar (Sud). Le procureur militaire compte réclamer la peine capitale.

Le procureur militaire compte réclamer la peine de mort à l'encontre du sergent Robert Bales accusé d'avoir tué 16 villageois afghans le 11 mars dans le sud de l'Afghanistan, selon un porte-parole de l'armée américaine.

"Le gouvernement requerra la peine de mort", a déclaré le lieutenant-colonel Gary Dangerfield, alors que le sergent a été renvoyé devant une cour martiale cette semaine.

Âgé de 38 ans, le militaire était stationné dans la province de Kandahar, dans le Sud afghan. Il est accusé d'avoir déserté sa base à la faveur de la nuit et ouvert le feu sur des civils afghans dans au moins deux villages voisins.

Sa sanglante équipée nocturne a dégradé encore plus les relations entre Washington et Kaboul.

Le sergent Bales comparaîtra pour 16 chefs d'assassinat, six tentatives d'assassinats, pour avoir bu et avoir eu un "comportement préjudiciable à l'ordre et à la discipline", détaille l'armée dans un communiqué.

Dès le lendemain de la tuerie, le secrétaire à la Défense, Leon Panetta, avait considéré que son auteur encourrait la peine de mort.

"L'alcool pourrait avoir joué un rôle"

Selon son avocat, Me John Henry Browne, un soldat posté sur la même base avait perdu sa jambe la veille devant Bales lors d'une attaque.

"L'alcool pourrait avoir joué un rôle", avait confié un responsable américain peu après les faits.

Pour que la peine de mort puisse être décidée, la cour martiale devra à l'unanimité le déclarer coupable et considérer qu'il existe au moins une circonstance aggravante, prévoit le code de justice militaire.

Le procès devrait se tenir sur la base de Lewis-McChord, située dans l'État de Washington (nord-ouest) où il était stationné avant son déploiement en Afghanistan, à une date qui n'a pas été précisée.

Le dernier soldat américain à avoir été exécuté est John Bennet en avril 1961 après avoir été condamné pour viol et tentative de meurtre, selon le Centre d'information sur la peine de mort.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 20/12/2012

  • AFGHANISTAN

    L'assassin présumé de 16 civils afghans a été extradé

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les Taliban entendent venger l'assassinat des 16 civils afghans

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un soldat américain traduit en cour martiale pour le meurtre de trois civils afghans

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)