Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Coup d'état au Burkina Faso

En savoir plus

DÉBAT

Violences au Burkina Faso : vers un nouveau coup d'état ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

Afrique

L'ONU autorise le déploiement d'une force africaine au Nord-Mali

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/12/2012

Le Conseil de sécurité a adopté, jeudi, un texte autorisant l'envoi d'une force militaire africaine au Nord-Mali pour y chasser les islamistes. Il permet aussi à l'Union européenne de participer au renforcement des forces de sécurité maliennes.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a voté jeudi à l'unanimité un projet de résolution présenté par la France qui autorise le déploiement pour au moins un an d'une force militaire africaine dans le nord du Mali, aux mains de rebelles islamistes.

Les Etats-Unis et la France sont parvenus à surmonter leurs désaccords sur ce dossier, a-t-on appris de source diplomatique.

Le texte, dont Reuters a obtenu une copie, autorise une force d'intervention africaine à prendre "toutes les mesures nécessaires", en conformité avec les lois internationales, afin de prendre le contrôle du Nord malien, tombé depuis avril dernier aux mains d'islamistes et de rebelles touaregs.

Il autorise aussi l'Union européenne et d'autres pays membres de l'Onu à participer au renforcement des forces de sécurité maliennes.

Une opération militaire internationale dans le nord du Mali ne devrait pas intervenir avant septembre 2013.

Reuters

Première publication : 20/12/2012

  • MALI

    L’arrivée du nouveau Premier ministre malien n’apaise pas la communauté internationale

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Intervention au Nord-Mali : un désaccord de façade entre Paris et Alger

    En savoir plus

  • EXCLUSIF

    Au Mali, la junte se défend d'avoir provoqué un coup d'État

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)