Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Travaillez, M. Macron"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La majorité des Français n'a pas de candidat au second tour"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Ahmed Abba condamné à 10 ans de prison

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Présidentielle 2017 : le soutien à Emmanuel Macron divise

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en France : la déroute des partis traditionnels

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en France : la déroute des partis traditionnels

En savoir plus

FOCUS

Kenya : quand la sécheresse entraîne la violence

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Un an après, A'salfo rend hommage à Papa Wemba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Battre le FN ne suffit pas"

En savoir plus

FRANCE

L'enlèvement au Nigeria d'un Français revendiqué par le groupe islamiste Ansaru

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/12/2012

Le groupe Ansaru, qui serait lié aux islamistes de Boko Haram, a revendiqué dimanche l'enlèvement d'un Français dans le nord du Nigeria. Les ravisseurs avaient attaqué mercredi la résidence de la société dans laquelle travaillait le ressortissant.

Le groupe islamiste Ansaru a revendiqué dimanche l'enlèvement d'un Français dans le nord du Nigeria, justifiant notamment ce rapt par le rôle de la France dans la préparation d'une intervention militaire au Mali.

Le groupe Ansaru, qui serait lié aux islamistes de Boko Haram, menace la France d'autres attaques sur ses ressortissants, en particulier en Afrique noire, dans son communiqué de revendication du kidnapping.

Ansaru "annonce au monde, et surtout au gouvernement français, être responsable de l'enlèvement de l'ingénieur Francis Colump (...), 63 ans, qui travaille pour l'entreprise française Vergnet", peut-on lire dans le texte envoyé à la presse.

M. Colump avait été enlevé mercredi soir par un groupe d'une trentaine d'hommes armés qui avaient attaqué la résidence de l'entreprise où il logeait dans l'Etat de Katsina.

"La raison de cet enlèvement est la position du gouvernement français et des Français vis-à-vis de l'Islam et des musulmans", ajoute le groupe, évoquant en particulier "le rôle majeur de la France dans l'attaque (en préparation, ndlr) contre l'Etat islamique dans le Nord du Mali".

Les islamistes citent également la loi interdisant depuis 2011 la dissimulation du visage dans l'espace public en France et donc le port du voile islamique intégrale par les femmes musulmanes, qui porte selon eux "atteinte aux droits religieux."

"Nous informons le gouvernement français que ce groupe va continuer à lancer des attaques sur le gouvernement français et les citoyens Français (...) en particulier en Afrique noire, tant qu'il ne changera pas sa position sur ces deux sujets."

Ansaru aurait des liens avec Boko Haram, un groupe islamiste tenu responsable de la mort de centaines de personnes dans le nord du Nigeria depuis 2009.
 

AFP

Première publication : 20/12/2012

  • NIGERIA

    Enlèvement de sept membres d'équipage d'une entreprise pétrolière française

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Attentat meurtrier contre une église dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)