Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Algérie : onze soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Plusieurs morts dans une fusillade à Slaviansk, dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

FRANCE

L'enlèvement au Nigeria d'un Français revendiqué par le groupe islamiste Ansaru

© AFP

Vidéo par France 3

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/12/2012

Le groupe Ansaru, qui serait lié aux islamistes de Boko Haram, a revendiqué dimanche l'enlèvement d'un Français dans le nord du Nigeria. Les ravisseurs avaient attaqué mercredi la résidence de la société dans laquelle travaillait le ressortissant.

Le groupe islamiste Ansaru a revendiqué dimanche l'enlèvement d'un Français dans le nord du Nigeria, justifiant notamment ce rapt par le rôle de la France dans la préparation d'une intervention militaire au Mali.

Le groupe Ansaru, qui serait lié aux islamistes de Boko Haram, menace la France d'autres attaques sur ses ressortissants, en particulier en Afrique noire, dans son communiqué de revendication du kidnapping.

Ansaru "annonce au monde, et surtout au gouvernement français, être responsable de l'enlèvement de l'ingénieur Francis Colump (...), 63 ans, qui travaille pour l'entreprise française Vergnet", peut-on lire dans le texte envoyé à la presse.

M. Colump avait été enlevé mercredi soir par un groupe d'une trentaine d'hommes armés qui avaient attaqué la résidence de l'entreprise où il logeait dans l'Etat de Katsina.

"La raison de cet enlèvement est la position du gouvernement français et des Français vis-à-vis de l'Islam et des musulmans", ajoute le groupe, évoquant en particulier "le rôle majeur de la France dans l'attaque (en préparation, ndlr) contre l'Etat islamique dans le Nord du Mali".

Les islamistes citent également la loi interdisant depuis 2011 la dissimulation du visage dans l'espace public en France et donc le port du voile islamique intégrale par les femmes musulmanes, qui porte selon eux "atteinte aux droits religieux."

"Nous informons le gouvernement français que ce groupe va continuer à lancer des attaques sur le gouvernement français et les citoyens Français (...) en particulier en Afrique noire, tant qu'il ne changera pas sa position sur ces deux sujets."

Ansaru aurait des liens avec Boko Haram, un groupe islamiste tenu responsable de la mort de centaines de personnes dans le nord du Nigeria depuis 2009.
 

AFP

Première publication : 20/12/2012

  • NIGERIA

    Enlèvement de sept membres d'équipage d'une entreprise pétrolière française

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Attentat meurtrier contre une église dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)