Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser nous-mêmes" les prélèvements, dit Trevidic

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Liban : retour sur les affrontements à Tripoli

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Barrage de Sivens : après le drame, l'instrumentalisation politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : montez à bord du navire de Frank Gehry !

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un soldat français tué , 2 autres blessés dans le nord du Mali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sofia Amara, auteur d'"Infiltrée dans l'enfer syrien"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : bras de fer pour le Sénat

En savoir plus

SUR LE NET

Une vidéo dénonce le harcèlement de rue à New York

En savoir plus

FRANCE

Chronique de fin du monde : à la rencontre du prophète de Bugarach

© Mehdi Chebil

Vidéo par France 2

Texte par Charlotte BOITIAUX

Dernière modification : 25/12/2012

Alors que le compte à rebours a officiellement commencé à Bugarach envahi par les journalistes, FRANCE 24 a croisé le chemin de Sylvain, annonciateur d’apocalypse, qui nous a livré sa vision de la fin du monde.

Bugarach, jeudi 20 décembre : des dizaines de caméras filment d’autres dizaines de caméras, devant le Pic, qui prend, pour l’occasion, des allures apocalyptiques. Ici, c’est l’overdose cathodique. On se croirait dans un immense studio de cinéma, mais sans acteurs, avec pour seuls figurants des Bugarachois passablement excédés qui balaient les questions des journalistes d’un sympathique : "Alors, on galère ?"

Même les curieux du tout-venant ont été découragés : "On se demande si on ne va pas repartir finalement. Y a que des flics, des journalistes, et des avions de chasse", confie Nicolas, la trentaine, croisé en train d’errer, comme beaucoup, sur l’artère principale du village.

Les secrets de la montagne de Bugarach

Et pour cause, Nicolas déprime. Mais ce dernier n’a sans doute pas eu la chance de croiser le chemin de Sylvain. Nous si! Ce prophète auto-proclamé de 44 ans occupe son temps à prêcher la bonne parole - la sienne – afin de préparer l’humanité à "communier avec les extra et les intra-terrestres". Oui, les intra-terrestres, ceux qui ont établi leur communauté sous le Pic de Bugarach.

Le seul problème, pour nous, c’est que tous les journalistes s’arrachent Sylvain : Le Figaro, Le Petit Journal, les Télévisions chinoises, japonaises... Il faut dire qu'il est le seul à revêtir la fonction "d’illuminé de service", tant recherchée par les médias sur place. Il nous a donc fallu jouer des coudes pour approcher ce cadeau du ciel - cheveux longs, pull orange, regard halluciné - qui nous explique, le plus sérieusement du monde que le 21 décembre sera "le jour où tous les êtres humains vivront une alchimie cellulaire permettant de les rapprocher de Dieu". Pas d’Apocalypse avec fin hollywoodienne. Mais plutôt une transformation moléculaire.

Si certains journalistes rient des propos du prophète improvisé, Sylvain ne se laisse pas déstabiliser. Il ajoute qu’il n’est pas "venu pour voir" mais qu’il est là "parce qu’il sait". Et ce qu’il "sait" laisse évidemment le quidam perplexe. "J’ai vu il n’y a pas longtemps des géants de 3 mètres marcher en haut d’une montagne à quelques kilomètres d’ici. Et l’année dernière, alors que je roulais près d’ici, j’ai aperçu deux vaisseaux tout dorés d’environ 300 mètres de diamètre, qui sont apparus à une vitesse supra-lumineuse". Mais attention, pas n’importe quel vaisseau. Sylvain a fait des recherches. "C’étaient deux vaisseaux de la Vierge Marie". Première nouvelle, la mère de Jésus aurait un penchant bling bling.

Après quelques minutes d’un monologue ininterrompu, Sylvain termine son galimatia – on peut difficilement nommer cette interview autrement – par une note particulièrement sévère envers notre espèce. "Tout ce que je dis, c’est que les militaires établis sous le Pic - ah oui, une base militaire cohabite avec les intra-terrestres sous la montagne - mènent des expériences douteuses. J’ai vu de mes propres yeux, plusieurs personnes qui n’avaient plus que quatre doigts à cause d’eux. Les militaires doivent vraiment arrêter de pratiquer de tels actes". Et Sylvain, se reconnecter avec la planète Terre ?

Première publication : 20/12/2012

  • INSOLITE

    Chronique de fin du monde : ambiance X-Files à Bugarach

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)