Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Un tournant dans la crise ukrainienne ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

SPORT

Ligue Europa : Retrouvailles entre Hugo Lloris et Lyon

© afp

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/12/2012

Les 16e de finale de la Ligue Europa dont le tirage au sort a eu lieu jeudi seront le théâtre des retrouvailles entre l’actuel gardien de Tottenham Hugo Lloris et son ancien club Lyon. Les Girondins de Bordeaux ont eux hérité du Dynamo Kiev.

Le tirage au sort des 16e de finale de la Ligue Europa qui s’est tenu jeudi à Nyon (Suisse) n’a pas été tendre avec les deux clubs français encore engagés, Lyon et Bordeaux.

Programme 16e de finale Ligue Europa

Effectivement, l'OL va devoir se frotter à Tottenham, actuel 4e de la Premier League, qui compte dans ses rangs les buteurs Defoe et Adebayor, l'ailier Bale et les Français Gallas, Kaboul et surtout Hugo Lloris, gardien des Bleus et désormais des Spurs qu'il a rejoints en août dernier en provenance de Lyon.

"Hugo Lloris sera très ému"

"Je ne crois pas que Hugo Lloris nous donnera des infos sur Tottenham, mais ce sera un plaisir de le retrouver", a estimé Olivier Blanc, le directeur général adjoint de Lyon. L’entraîneur rhodanien, Rémi Garde, a lui aussi évoqué ces retrouvailles. "Bien sûr que le fait de tomber sur Tottenham nous fait tous penser à Hugo (Lloris). C'est le destin. Ce sera certainement très émouvant pour lui à Gerland. J'espère qu'il n'aura pas trop envie de briller mais je le crains quand même."

L’émotion risque en effet d’être au rendez-vous pour Lloris qui a gardé les buts lyonnais 4 saisons (2008-2012). "Hugo Lloris sera très ému, je pense, de retrouver son ancien club. Il a beaucoup d'amis là-bas," souligne ainsi Darren Eales, directeur chargé de l'administration du football à Tottenham. "Je pense que c'est une des affiches au sommet. C'est une équipe difficile pour Tottenham, Lyon va très bien en Championnat, et a une grande expérience européenne. Je crois que c'est la première fois en dix ans qu'ils n'étaient pas en Ligue des champions. Nous savons que ce sera un match difficile et nous devrons donner le meilleur", prévient Eales.

Rémi Garde déplorait lui d’être tombé sur un très gros morceau pour ces 16e de finale. "Ce tirage n'est pas simple. On ne peut pas dire que ce soit le meilleur tirage possible. Mais le tirage est une chose et les confrontations en sont une autre. Tottenham joue un bon Championnat et est en lice dans la lutte pour la Ligue des champions. C'est un effectif très complet et varié avec beaucoup de possibilités. Parfois les tirages ne paraissent pas très heureux et finalement la qualification est au bout. Nous verrons…"


En cas de qualification, Lyon pourrait tomber sur un autre gros calibre, l'Inter Milan, si le club italien franchit lui l'obstacle de Cluj.

Direction Kiev pour Bordeaux 

Bordeaux hérite également d'un tirage relevé, avec le Dynamo Kiev, rodé aux compétitions européennes, même s'il était dans la poule du PSG en Ligue des champions, et s'est incliné deux fois (4-1 et 2-0). Mais les clubs ukrainiens réussissent plutôt bien en C3 depuis quelques années.

"C'est toujours difficile de se projeter dans deux mois, surtout contre un club qui ne joue pas pendant deux mois, avance le directeur général de Bordeaux Alain Deveseleer. Il aura du temps pour se reposer, se préparer, alors que nous on jouera, avec le risque de blessures".

Les Girondins auront eux aussi un 8e de finale délicat en cas de qualification : il faudra défier le vainqueur de Leverkusen-Benfica.

Les autres grands clubs en lice dans ces 16e de finale ont hérité de tirages plutôt abordables, portés vers l'est. Le tenant du titre, l'Atletico Madrid de Falcao, affrontera le Rubin Kazan, tandis que l'Inter et Liverpool défieront respectivement Cluj et le Zenit Saint-Pétersbourg. L'Anzhi Makhatchkala d'Eto'o rencontrera pour sa part Hanovre.

Chelsea, le vainqueur en titre de la Ligue des champions reversé en Ligue Europa après un parcours désastreux dans sa poule de Ligue des champions, a pour sa part hérité d'un adversaire moins compliqué avec un déplacement à Prague, chez le Sparta. Les Tchèques ne sont d'ailleurs pas très heureux puisque Plzen accueillera, lui, Naples.

Les matches aller et retour seront respectivement joués les 14 et 21 février.


France 24 avec dépêches

Première publication : 20/12/2012

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : choc entre le Real Madrid et Manchester United, le PSG épargné

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)