Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, le capitaine mis en cause

    En savoir plus

  • Ukraine : "Moscou ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

Moyen-orient

Les armes chimiques syriennes sont toujours en sécurité, selon Israël

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/12/2012

Bien que le régime de Bachar al-Assad ait perdu du terrain face à la rébellion, l'État hébreu assure que l’arsenal chimique syrien "est maîtrisé pour le moment" et qu’il ne constitue pas une menace pour Israël.

Les armes chimiques syriennes sont toujours en sécurité, même si le président Bachar al Assad a perdu le contrôle de plusieurs régions du pays face à la rébellion, a déclaré dimanche un responsable du ministère israélien de la Défense.

"Pour le moment, les armes chimiques sont maîtrisées", a déclaré Amos Gilad, directeur du bureau de la sécurité diplomatique du ministère de la Défense, sur Galeï Tsahal, radio de l'armée israélienne.

"L'opposition ne parvient pas à battre (Bachar al Assad) et il ne parvient pas à battre l'opposition, même s'il contrôle de moins en moins de régions syriennes, et que c'est cela qui compte", a-t-il toutefois précisé.

L'opposition syrienne et des responsables des services de renseignements occidentaux ont exprimé au début du mois leurs craintes de voir le gouvernement de Bachar al Assad recourir aux armes chimiques à la suite des avancées récentes des rebelles sur le terrain.

L'Etat hébreu s'est dit à plusieurs reprises prêt à intervenir afin d'éviter que l'arsenal syrien tombe entre les mains de groupes islamistes, notamment les chiites du Hezbollah libanais.

Le vice-Premier ministre israélien, Moshe Yaalon, a cependant estimé au début du mois que les armes chimiques syriennes ne constituaient pas une menace pour Israël.

L'Etat hébreu et les pays de l'Otan considèrent que Damas dispose de différents stocks d'agents chimiques à usage militaire répartis sur quatre sites.

Reuters

Première publication : 23/12/2012

  • MOYEN-ORIENT

    Deux journalistes israéliens de retour de Syrie créent la polémique

    En savoir plus

  • REPORTAGE EXCLUSIF

    Avec les Palestiniens de Syrie réfugiés dans le camp de Chatila au Liban

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas de nouveau touchée par un attentat à la voiture piégée

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)