Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Moyen-orient

L'envoyé de l'ONU tente une nouvelle fois la voie du dialogue avec Assad

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/12/2012

L'émissaire international de l’ONU pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, a rencontré le président syrien à Damas où il a pu "échanger sur les étapes à entreprendre pour l'avenir". Sur le terrain, les bombardements se poursuivent.

L'émissaire international pour la Syrie Lakhdar Brahimi s’est entretenu, lundi 24 décembre, avec Bachar al-Assad à l’occasion d’une visite surprise à Damas. "J'ai eu l'honneur de rencontrer le président et comme d'habitude nous avons échangé nos vues sur les nombreuses étapes à entreprendre pour l'avenir", a-t-il déclaré à la presse.

L'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe souhaite que toutes les parties en Syrie parviennent à un accord pour mettre fin à une situation qu’il a, à nouveau, qualifiée d’"inquiétante". Il a également rendu compte au président syrien de ses récentes rencontres avec divers responsables politiques, notamment russes et américains.

Déclarations de Lakhdar Brahimi le 24 décembre

Lors de sa dernière visite à Damas, du 19 au 24 octobre, le médiateur avait déjà rencontré le président Bachar al-Assad ainsi que plusieurs hauts responsables syriens. Sa visite avait permis de négocier la mise en place d'une trêve pour la fête musulmane de l'Aïd al-Adha, fin octobre. Mais le cessez-le-feu avait volé en éclats au bout de quelques heures.

Raid meurtrier dans la province de Hama

Sur le terrain, plus de 60 civils ont été tués, dimanche, dans un bombardement de l'armée de l'air à proximité d'une file d'attente devant une boulangerie d'une localité rebelle du centre de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Le bilan pourrait s'alourdir, car au moins 50 blessés se trouvent dans un état critique, a précisé l'ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins à travers la Syrie.

Le réseau de militants anti-régime des Comités locaux de coordination (LCC) ont dénoncé un "massacre commis par les forces du régime" et affirmé que la localité de Halfaya faisait face à une crise humanitaire avec une pénurie de pain due au siège des troupes gouvernementales. Selon les LCC, des dizaines d'habitants avaient afflué à la boulangerie après avoir été privés de pain pendant plusieurs jours. Sur une vidéo mise en ligne par des militants, de nombreux corps jonchent le sol au milieu des gravats au pied d'un bâtiment détruit.

Terroriser la population

L'armée a également bombardé les localités proches de Karnaz, Kafr Zeita et Kafr Nabouda, faisant de nombreux blessés, selon l'OSDH. Selon un militant sur place, qui se présente sous le nom d'Abou Ghazi, ces bombardements visent à terroriser la population, notamment après les récentes attaques rebelles dans la région de Hama, quadrillée par les forces de sécurité depuis les manifestations monstres contre le régime de l'été 2011.

Le 30 août, l'ONG Human Rights Watch avait accusé les troupes du régime de commettre des crimes de guerre en lâchant en trois semaines des bombes sur au moins dix boulangeries dans la seule province d'Alep, dans le nord du pays.

Selon cette ONG, qui a visité six de ces boulangeries et interrogé des témoins, les attaques contre les files d'attente à l'entrée des boulangeries ont tué des dizaines de civils, notamment 60 personnes dans le quartier de Qadi Askar à Alep le 16 août.

Outre les morts de Halfaya, un bilan provisoire de l'OSDH fait état de 49 morts dans les violences en Syrie dimanche. Samedi, au moins 117 personnes avaient péri à travers le pays.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire devenue conflit armé. En 21 mois, les violences ont fait plus de 44.000 morts, selon l'OSDH.

France 24 avec dépêches

Première publication : 24/12/2012

  • SYRIE

    Les armes chimiques syriennes sont toujours en sécurité, selon Israël

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas de nouveau touchée par un attentat à la voiture piégée

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les rebelles prennent le camp de Yarmouk, Ahmed Jibril en fuite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)