Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Fin du cauchemar pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Téhéran assure avoir déjoué une nouvelle cyberattaque

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2012

Un virus informatique a tenté d'infecter des installations industrielles du sud de l'Iran, a annoncé, le 25 décembre, un responsable de la défense civile. Ce dernier a accusé les "ennemis" de l'Iran de s'en prendre continuellement au pays.

L'Iran a déjoué une nouvelle cyberattaque visant des installations industrielles dans le sud du pays, a annoncé mardi un responsable régional de la défense civile, accusant les "ennemis" de s'en prendre continuellement à ses infrastructures.

"Un virus a infecté (les réseaux informatiques d') industries de manufacture dans la province d'Hormuzgan, mais ses progrès ont été stoppés grâce à la coopération de hackers", a déclaré Ali Akbar Akhavan, cité par l'agence Isna.

Le virus était "du type Stuxnet", un ver ayant sévi en 2010, et l'attaque a eu lieu "ces derniers mois", a-t-il ajouté sans plus de précision.

Selon M. Akhavan, l'une des victimes du virus est la société Bandar Abbas Tavanir Co., qui contrôle la production et la distribution d'électricité à Hormuzgan et dans les provinces voisines. Il n'a pas spécifié l'étendue des dégâts provoqués par ces attaques.

Il a accusé les "ennemis" de l'Iran d'attaques continuelles visant à perturber l'activité industrielle du pays.

En avril, le ministère du Pétrole, dont les ressources sont essentielles pour l'Iran, avait annoncé avoir circonscrit une cyberattaque contre des ordinateurs pilotant certaines de ses activités, notamment sur son principal terminal pétrolier à Kharg. La production ou l'exportation de pétrole n'avait pas été affectée, selon le ministère.

Ces dernières années, l'Iran a été la cible d'attaques informatiques dirigées contre son programme nucléaire controversé. Le ver Stuxnet a notamment déréglé en 2010 les systèmes de contrôle des centrifugeuses nécessaires à l'enrichissement d'uranium.

Téhéran accuse les Etats-Unis et Israël d'être à l'origine de ces virus, alors que l'Occident et l'Etat hébreu soupçonnent le pays de vouloir se doter de l'arme atomique, ce que l'Iran dément.

AFP

Première publication : 25/12/2012

  • SÉCURITÉ INFORMATIQUE

    L’Iran reconnaît avoir été ciblé par un virus à tête chercheuse

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le "hacker" iranien qui voulait se venger de Stuxnet

    En savoir plus

  • INTERNET

    Une "cyberarmée iranienne" attaque Twitter

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)