Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

Moyen-orient

Téhéran assure avoir déjoué une nouvelle cyberattaque

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2012

Un virus informatique a tenté d'infecter des installations industrielles du sud de l'Iran, a annoncé, le 25 décembre, un responsable de la défense civile. Ce dernier a accusé les "ennemis" de l'Iran de s'en prendre continuellement au pays.

L'Iran a déjoué une nouvelle cyberattaque visant des installations industrielles dans le sud du pays, a annoncé mardi un responsable régional de la défense civile, accusant les "ennemis" de s'en prendre continuellement à ses infrastructures.

"Un virus a infecté (les réseaux informatiques d') industries de manufacture dans la province d'Hormuzgan, mais ses progrès ont été stoppés grâce à la coopération de hackers", a déclaré Ali Akbar Akhavan, cité par l'agence Isna.

Le virus était "du type Stuxnet", un ver ayant sévi en 2010, et l'attaque a eu lieu "ces derniers mois", a-t-il ajouté sans plus de précision.

Selon M. Akhavan, l'une des victimes du virus est la société Bandar Abbas Tavanir Co., qui contrôle la production et la distribution d'électricité à Hormuzgan et dans les provinces voisines. Il n'a pas spécifié l'étendue des dégâts provoqués par ces attaques.

Il a accusé les "ennemis" de l'Iran d'attaques continuelles visant à perturber l'activité industrielle du pays.

En avril, le ministère du Pétrole, dont les ressources sont essentielles pour l'Iran, avait annoncé avoir circonscrit une cyberattaque contre des ordinateurs pilotant certaines de ses activités, notamment sur son principal terminal pétrolier à Kharg. La production ou l'exportation de pétrole n'avait pas été affectée, selon le ministère.

Ces dernières années, l'Iran a été la cible d'attaques informatiques dirigées contre son programme nucléaire controversé. Le ver Stuxnet a notamment déréglé en 2010 les systèmes de contrôle des centrifugeuses nécessaires à l'enrichissement d'uranium.

Téhéran accuse les Etats-Unis et Israël d'être à l'origine de ces virus, alors que l'Occident et l'Etat hébreu soupçonnent le pays de vouloir se doter de l'arme atomique, ce que l'Iran dément.

AFP

Première publication : 25/12/2012

  • SÉCURITÉ INFORMATIQUE

    L’Iran reconnaît avoir été ciblé par un virus à tête chercheuse

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le "hacker" iranien qui voulait se venger de Stuxnet

    En savoir plus

  • INTERNET

    Une "cyberarmée iranienne" attaque Twitter

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)