Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

Economie

Les cadeaux de Noël "made in France" ont séduit les Français

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2012

Une récente étude réalisée par OpinionWay indique que la majorité des Français a fait le choix du "made in France" pour gâter leur entourage à Noël. Ils déplorent néanmoins le manque de visibilité des produits français et leur coût élevé.

Une majorité de Français (55%) a opté pour l'achat de cadeaux "made in France" pour Noël, même s'ils sont encore un certain nombre à juger que ces produits devraient être un peu moins chers ou davantage visibles dans les magasins, indique mercredi une étude OpinionWay pour Alittlemarket.

Selon cette étude réalisée en ligne auprès de 1.054 personnes sélectionnées selon la méthode des quotas, les hommes et les personnes plus âgées sont ceux qui ont le plus offert de cadeaux d'origine française.

Ainsi, les hommes sont 58% à avoir favorisé les présents "made in France" (contre 53% pour les femmes), de même que les 65 ans et plus qui les ont plébiscités à 77%.

"Lors de mes achats de Noël, j'ai essayé de favoriser les produits Made in France lorsque je le pouvais. Ce sont des produits de qualité et puis on sait d'où ça vient, c'est important à mes yeux, et si ça peut permettre de soutenir l'emploi en France, c'est encore mieux !", relate ainsi une jeune femme de 30 ans, Alix, cliente chez Alittlemarket, citée dans le communiqué.

Les inactifs sont également très nombreux (67%) à avoir fait le choix de l'achat France pour les fêtes.

Pourtant l'argument du prix reste encore celui qui dissuade le plus quand il s'agit de sélectionner ou pas l'origine française de ce qu'on mettra sous le sapin.

47% des personnes interrogées réclament ainsi des produits "made in France" moins chers, et le placent comme argument numéro un pour être davantage incités à les acheter.

Viennent ensuite la question d'une "meilleure indication (norme) sur l'origine des produits" (42%) ou de la disponibilité (36%).

Près d'un Français sur trois se montrerait également séduit par la proposition du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, de mettre en place des rayons made in France dans les magasins. Ils sont 27% à déclarer que cela favoriserait l'achat de cadeaux "made in France" à l'avenir.

 

AFP
 

Première publication : 26/12/2012

  • REPORTAGE

    En plein débat sur le "made in France", le savoir-faire hexagonal tient salon à Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le budget d'austérité made in France vaut la rigueur espagnole ou italienne

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)