Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 31/12/2012

Des activistes bahreïnis dénoncent les brutalités policières dans le pays.

Des activistes bahreïnis dénoncent les brutalités policières dans le pays. La Toile canadienne s’indigne de l’élection de Luka Magnotta comme personnalité médiatique de l’année. Et un site propose de découvrir le classement des séries télévisées les plus piratées en 2012.

Bahreïn : des activistes dénoncent les brutalités policières

Généralement, les vidéos montrant des violences policières à Bahreïn circulent sur Internet sans provoquer de réactions. Ces images filmées le 23 décembre à Aali, un village situé dans le centre du pays, ont pourtant déclenché une véritable polémique dans le royaume. Une vidéo qui montre un policier procéder à un contrôle d’identité et demander ses papiers à un homme qui ne les a pas sur lui. Furieux, l’agent s’emporte alors verbalement avant de gifler son interlocuteur à deux reprises, manquant de frapper l'enfant qu’il tient dans ses bras.

Le clip désormais baptisé « la vidéo de la gifle » a fait beaucoup de bruit à Bahreïn mais aussi dans les pays voisins… Journalistes, intellectuels et activistes la diffusent sur les réseaux sociaux pour dénoncer l’abus de pouvoir du policier. Certains ont même été jusqu’à qualifier son geste d’inhumain…

Mais le tollé suscité par la scène agace côté policier. Le chef du service de sécurité du royaume affirme ainsi qu’il s’agit, selon lui, d’une nouvelle tentative visant à discréditer ses hommes. Il explique notamment que des organisations incitent à la haine de l’uniforme et piègent les agents en imaginant des scénarios élaborés qu’ils filment pour faire ensuite de la propagande contre le régime.

Quoi qu’il en soit, selon des militants locaux, ce n’est pas la première fois que le policier en cause agit de la sorte. De fait le ministre de l’Intérieur a dénoncé ses actes sur Twitter après avoir annoncé son arrestation et promis qu’il serait traduit rapidement devant un tribunal militaire. Des promesses auxquelles un proche de la victime refuse de croire puisqu’il n’existerait aucune preuve en image de l’arrestation de l’agent en question. Un proche qui affirme au passage que ces déclarations officielles ont uniquement été effectuées, selon lui, dans le but de calmer l’opinion publique.


Polémique : le « dépeceur canadien » élu homme de l’année

Luka Rocco Magnotta élu « personne ayant le plus marqué l'actualité en 2012 » par l’Agence de presse canadienne…Un choix polémique qui défraye la chronique, alors que 22% des journalistes interrogés l’ont placé en tête de leur classement. Celui que l’on surnomme « le dépeceur canadien » a tué et démembré un homme avant de publier la vidéo morbide sur YouTube.

Les réseaux sociaux et les médias ont immédiatement été pris d’assaut par des internautes indignés qui déplorent ce choix, certains estimant qu’obtenir une telle notoriété était exactement ce que Magnotta recherchait… Des personnalités locales se sont même prononcées pour demander à la presse de se rétracter par respect pour les Canadiens… Un humoriste renommé affirme ainsi qu’il faut mettre un terme à la « fascination pour les tueurs dérangés ». Une pétition a même été lancée sur Internet. Objectif : obtenir 10 000 signatures pour exiger une nouvelle élection.

Et si l’opinion publique a vivement réagit, la sphère politique a également fait entendre son mécontentement face à cette élection via Twitter… Le chef de file par intérim des libéraux, Bob Rae, estime notamment que « la Presse canadienne a touché le fond » et qualifie ce choix d’abject tout en dénonçant un sensationnalisme bon marché.

De son côté, le conservateur Jay Aspin appelle, lui, la Presse Canadienne à revenir sur son choix, en requérant davantage de « décence et un meilleur jugement » et le ministre du patrimoine, James Moore, affirme que « la personnalité de l'année ne doit pas seulement être la personne qui a généré le plus de recherches sur Google » et appelle donc l’agence de presse à revoir ses critères de sélection.


Les séries les plus piratées de 2012

Selon une étude récemment publiée par le site spécialisé "Torrent Freak", en 2012, c'est la série "Game of Thrones" (le trône de fer en français) diffusée sur la chaîne américaine HBO qui a été le plus piratée dans le monde avec plus de 4 millions 200 000 téléchargements illégaux. Suivent ensuite au palmarès des séries préférées des pirates du web pour l'année écoulée "Dexter", avec plus de 3 millions 800 000 téléchargements en 2012, et "The Big Bang Theory" qui a été piratée plus de 3 millions 200 000 fois.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Les quelques 32 millions de fans de Lady Gaga sur Twitter sont en ébullition depuis que la pop star a annoncé le 25 décembre qu'elle travaillait actuellement sur un projet de film qui reviendra sur l'ensemble de sa carrière, sur la création de son dernier album et qui tentera également d'expliquer l'incroyable engouement qu'elle suscite partout sur la planète. Un long métrage qui sera réalisé par le photographe Terry Richardson et qui est donc déjà très attendu par la communauté des petits monstres, le petit surnom affectueux qu'elle donne à ses très nombreux admirateurs dans le monde.


Vidéo du jour

Un aquarium géant situé dans un centre commercial chinois, qui se brise de façon inexpliquée, provoquant d’importants dégâts matériels et faisant une quinzaine de blessés : c’est la scène incroyable à laquelle ont assisté en début de semaine des habitants de Shangaï. Un accident impressionnant capturé par des caméras de vidéo surveillance et qui a depuis fait le tour du web…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus