Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Agents presque secrets" : gros bras, petits effets

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le rêve d’Europe des jeunes footballeurs ivoiriens

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La DCNS a subi des fuites massives de documents

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le sexisme, c'est terminé (selon les hommes)"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je rêvais d'un autre monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Asie - pacifique

L’étudiante violée dans un bus en Inde est entre la vie et la mort

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/12/2012

Transférée à Singapour pour une greffe d’organes, l’étudiante indienne de 23 ans battue et violée par six hommes, le 16 décembre, dans un bus de New Delhi, est dans un état critique, selon le Mount Elizabeth Hospital où elle a été admise jeudi.

Une étudiante dont le viol en Inde a mis au jour les violences faites aux femmes dans ce pays souffre, en plus de ses problèmes d'intestins, d'une infection pulmonaire et d'une lésion cérébrale et "elle lutte contre la mort", ont indiqué vendredi ses médecins singapouriens.

"La patiente lutte contre la mort", a déclaré dans un communiqué le directeur du Mount Elizabeth Hospital de Singapour où elle avait été transférée jeudi de New Delhi, dans un état critique.

"Les examens réalisés par notre équipe médicale à son admission à l'hôpital hier (jeudi) ont révélé (...) une infection de ses poumons et de son abdomen, ainsi qu'une lésion cérébrale importante", a ajouté Kelvin Loh.

Cette étudiante en kinésithérapie de 23 ans, dont le nom n'a pas été révélé, a subi trois interventions abdominales depuis son attaque brutale, le 16 décembre, à bord d'un autobus par six hommes qui l'ont violée, battue à coups de barre de fer puis jetée hors du véhicule.

Elle souffre de graves blessures intestinales et a fait un arrêt cardiaque avant son départ pour Singapour, a précisé M. Loh. Elle a été transférée dans la cité-Etat pour une probable greffe d'organes, selon des sources médicales indiennes.

Elle restait "dans un état extrêmement critique" vers 03H00 GMT vendredi et se trouvait en soins intensifs, prise en charge par une équipe médicale pluridisciplinaire qui "travaille sans relâche pour la soigner (...) et stabiliser son état", a indiqué Kelvin Loh.

L'agression de la jeune femme a provoqué une vague d'indignation dans le pays, des manifestations -- parfois violentes -- dans le centre de Delhi, une intervention télévisée du Premier ministre Manmohan Singh et la création d'une commission d'enquête.

AFP

Première publication : 27/12/2012

  • INDE

    Le Premier ministre indien tente d’apaiser la colère après le viol d’une étudiante

    En savoir plus

  • INDE

    Un policier tué lors d'une manifestation contre le viol d’une étudiante en Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Sous la pression de la rue, l'Inde envisage la peine de mort pour un viol collectif

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)