Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls défend sa ligne à l'université d'été du PS

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

Asie - pacifique

L’étudiante violée dans un bus en Inde est entre la vie et la mort

© AFP

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/12/2012

Transférée à Singapour pour une greffe d’organes, l’étudiante indienne de 23 ans battue et violée par six hommes, le 16 décembre, dans un bus de New Delhi, est dans un état critique, selon le Mount Elizabeth Hospital où elle a été admise jeudi.

Une étudiante dont le viol en Inde a mis au jour les violences faites aux femmes dans ce pays souffre, en plus de ses problèmes d'intestins, d'une infection pulmonaire et d'une lésion cérébrale et "elle lutte contre la mort", ont indiqué vendredi ses médecins singapouriens.

"La patiente lutte contre la mort", a déclaré dans un communiqué le directeur du Mount Elizabeth Hospital de Singapour où elle avait été transférée jeudi de New Delhi, dans un état critique.

"Les examens réalisés par notre équipe médicale à son admission à l'hôpital hier (jeudi) ont révélé (...) une infection de ses poumons et de son abdomen, ainsi qu'une lésion cérébrale importante", a ajouté Kelvin Loh.

Cette étudiante en kinésithérapie de 23 ans, dont le nom n'a pas été révélé, a subi trois interventions abdominales depuis son attaque brutale, le 16 décembre, à bord d'un autobus par six hommes qui l'ont violée, battue à coups de barre de fer puis jetée hors du véhicule.

Elle souffre de graves blessures intestinales et a fait un arrêt cardiaque avant son départ pour Singapour, a précisé M. Loh. Elle a été transférée dans la cité-Etat pour une probable greffe d'organes, selon des sources médicales indiennes.

Elle restait "dans un état extrêmement critique" vers 03H00 GMT vendredi et se trouvait en soins intensifs, prise en charge par une équipe médicale pluridisciplinaire qui "travaille sans relâche pour la soigner (...) et stabiliser son état", a indiqué Kelvin Loh.

L'agression de la jeune femme a provoqué une vague d'indignation dans le pays, des manifestations -- parfois violentes -- dans le centre de Delhi, une intervention télévisée du Premier ministre Manmohan Singh et la création d'une commission d'enquête.

AFP

Première publication : 27/12/2012

  • INDE

    Le Premier ministre indien tente d’apaiser la colère après le viol d’une étudiante

    En savoir plus

  • INDE

    Un policier tué lors d'une manifestation contre le viol d’une étudiante en Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Sous la pression de la rue, l'Inde envisage la peine de mort pour un viol collectif

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)