Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

Asie - pacifique

L’étudiante violée dans un bus en Inde est entre la vie et la mort

© AFP

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/12/2012

Transférée à Singapour pour une greffe d’organes, l’étudiante indienne de 23 ans battue et violée par six hommes, le 16 décembre, dans un bus de New Delhi, est dans un état critique, selon le Mount Elizabeth Hospital où elle a été admise jeudi.

Une étudiante dont le viol en Inde a mis au jour les violences faites aux femmes dans ce pays souffre, en plus de ses problèmes d'intestins, d'une infection pulmonaire et d'une lésion cérébrale et "elle lutte contre la mort", ont indiqué vendredi ses médecins singapouriens.

"La patiente lutte contre la mort", a déclaré dans un communiqué le directeur du Mount Elizabeth Hospital de Singapour où elle avait été transférée jeudi de New Delhi, dans un état critique.

"Les examens réalisés par notre équipe médicale à son admission à l'hôpital hier (jeudi) ont révélé (...) une infection de ses poumons et de son abdomen, ainsi qu'une lésion cérébrale importante", a ajouté Kelvin Loh.

Cette étudiante en kinésithérapie de 23 ans, dont le nom n'a pas été révélé, a subi trois interventions abdominales depuis son attaque brutale, le 16 décembre, à bord d'un autobus par six hommes qui l'ont violée, battue à coups de barre de fer puis jetée hors du véhicule.

Elle souffre de graves blessures intestinales et a fait un arrêt cardiaque avant son départ pour Singapour, a précisé M. Loh. Elle a été transférée dans la cité-Etat pour une probable greffe d'organes, selon des sources médicales indiennes.

Elle restait "dans un état extrêmement critique" vers 03H00 GMT vendredi et se trouvait en soins intensifs, prise en charge par une équipe médicale pluridisciplinaire qui "travaille sans relâche pour la soigner (...) et stabiliser son état", a indiqué Kelvin Loh.

L'agression de la jeune femme a provoqué une vague d'indignation dans le pays, des manifestations -- parfois violentes -- dans le centre de Delhi, une intervention télévisée du Premier ministre Manmohan Singh et la création d'une commission d'enquête.

AFP

Première publication : 27/12/2012

  • INDE

    Le Premier ministre indien tente d’apaiser la colère après le viol d’une étudiante

    En savoir plus

  • INDE

    Un policier tué lors d'une manifestation contre le viol d’une étudiante en Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Sous la pression de la rue, l'Inde envisage la peine de mort pour un viol collectif

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)