Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : des centaines de disparus

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

Moyen-orient

La Russie s'active sur le front diplomatique pour résoudre le conflit syrien

©

Vidéo par Jonathan WALSH

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/12/2012

À deux jours de la venue à Moscou de l'émissaire de l'ONU Lakhdar Brahimi, le ministre russe des Affaires étrangères reçoit ce jeudi son homologue syrien pour tenter de trouver une issue au conflit qui a fait jusqu'à présent plus de 45 000 morts.

L'opposition prête à une transition sans Assad

La principale plateforme de l'opposition syrienne s'est dite ouverte à tout processus de transition politique en Syrie dès lors que le président Bachar al-Assad et ses proches n'en font pas partie.
             
"Nous accepterons toute solution politique qui n'inclut pas la famille Assad et ceux qui ont fait du mal au peuple syrien. En dehors de ça, toutes les options sont sur la table", a déclaré Walid al-Bunni, porte parole de la Coalition nationale syrienne (CNS).
                            
L'émissaire international Lakhdar Brahimi avait appelé plus tôt à la formation d'un gouvernement de transition en Syrie avant la tenue d'élections.

Principal soutien au régime de Bachar al-Assad, la Russie intensifie les démarches diplomatiques en entamant, jeudi 27 décembre, une série d’entretiens sur la résolution du conflit syrien.

Premier à être reçu, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Mokdad, doit rencontrer dans la journée son homologue russe, Sergueï Lavrov. "Nous projetons de discuter d'une série de questions liées à un règlement politique et diplomatique en Syrie, y compris les efforts menés par Brahimi [l'envoyé spécial de l'ONU, ndlr] pour mettre fin aux violences et lancer un dialogue national complet", a expliqué le porte-parole du ministère, Alexandre Loukachevitch.

Toujours selon le ministère, le chef de la diplomatie égyptienne, Mohamed Amr, est lui aussi attendu, jeudi, pour des entretiens qui devraient porter sur le même sujet.

Dans deux jours, le 29 décembre, ce sera au tour de l’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, d’être reçu à Moscou, à sa demande selon la diplomatie russe. En début de semaine, le diplomate était à Damas où il s’est entretenu avec le président Bachar al-Assad et l'opposition, sans toutefois obtenir d’accord quant à un plan international de sortie de crise. Jeudi, il a appelé à la formation d’un gouvernement de transition. "Il faut former un gouvernement ayant tous les pouvoirs [...] qui assumera le pouvoir pendant la période de transition. Cette période transitoire prendra fin avec des élections", a-t-il déclaré sans préciser d'échéance.

Moscou nie l’existence d’un accord avec Washington

Tandis que des informations relayées par la presse laissaient entendre l'existence d'un accord entre Russes et Américains pour le maintien de Bachar al-Assad jusqu'au terme de son mandat en 2014, le gouvernement russe, par la voie du même ministère, a démenti la rumeur. "Il n'y a pas eu et il n'y a pas de tel plan, et il ne fait pas l'objet de discussions", a affirmé Alexandre Loukachevitch.

Le 22 décembre, le ministre russe des Affaires étrangères estimait qu'aucun camp ne gagnerait la guerre civile en Syrie et ajoutait que la Chine - l’autre allié de Damas - et la Russie seraient bien incapables de convaincre Bachar al-Assad de quitter le pouvoir même si elles essayaient.

Depuis le début de la contestation contre le régime de Bachar al-Assad en mars 2011, les violences ont fait 45 048 morts, dont plus de 31 544 civils, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l’Homme. L’ONU craint, pour sa part, que le nombre de réfugiés ne double pour atteindre 1,1 million d'ici juin 2013 si le conflit ne prend pas fin.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 27/12/2012

  • SYRIE

    Le chef de la police militaire syrienne fait défection

    En savoir plus

  • MOYEN-ORIENT

    Noël en Syrie : les chrétiens pas vraiment à la fête

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'envoyé de l'ONU tente une nouvelle fois la voie du dialogue avec Assad

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)