Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

EUROPE

Législatives : Mario Monti va prendre la tête d’une coalition centriste

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/12/2012

Après avoir laissé planer le doute quant à son implication lors des législatives anticipées des 24 et 25 février, le président du Conseil démissionnaire a annoncé avoir accepté d'être le chef d'une coalition centriste.

Le chef du gouvernement démissionnaire italien Mario Monti a annoncé vendredi soir avoir accepté d'être le chef d'une coalition centriste aux législatives de fin février en Italie, franchissant un pas supplémentaire vers un engagement plus direct dans la campagne.

"J'accepte d'assumer le rôle de chef de la coalition et je m'engagerai pour garantir le succès de cette opération", a déclaré M. Monti au cours d'une conférence de presse impromptue, à l'issue d'une rencontre de quatre heures avec des représentants de groupements centristes et d'organisations civiques.

M. Monti, un ancien commissaire européen qui a dirigé pendant un an un gouvernement de technocrates, avait été jusqu'à présent plus ambigu et prudent.

Dimanche, au cours de sa conférence de presse de fin d'année, le président du Conseil s'était dit prêt à "donner son opinion, son encouragement et, si on me le demande à diriger les forces" adhérant à un programme précis diffusé sur internet, appelé Agenda Monti.

Dans la pratique, M. Monti ne sera pas candidat directement au scrutin, car il est déjà sénateur à vie. Mais son nom figurera sur une série de listes électorales qui seront déposées en janvier, en vue des élections des 24 et 25 février organisées pour renouveler les sièges de députés et sénateurs.

Le président du Conseil a tenu à souligner qu'il n'était "pas en train de créer un nouveau parti" mais "un rassemblement pour faire travailler ensemble" les différentes forces qui soutiennent déjà son programme intitulé "Changer l'Italie, réformer l'Europe".

Au Sénat, les forces favorables à M. Monti formeront une "liste unique" dénommée "Agenda Monti pour l'Italie". A la Chambre des députés, il s'agira d'une "fédération" de différentes listes, a ajouté M. Monti.

AFP

Première publication : 28/12/2012

  • ITALIE

    Législatives : Monti pas candidat mais prêt à diriger le pays

    En savoir plus

  • ITALIE

    Le président italien dissout le Parlement

    En savoir plus

  • ITALIE

    Mario Monti démissionne du gouvernement

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)