Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

Moyen-orient

Lakhdar Brahimi à Moscou pour tenter de trouver une solution au conflit syrien

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/12/2012

L'émissaire de l'ONU a été reçu samedi à Moscou par le ministre russe des Affaires étrangères pour tenter de trouver une issue à la crise syrienne. En parallèle, la Russie, alliée de Damas, presse Bachar al-Assad de dialoguer avec l'opposition.

Lakhdar Brahimi, émissaire de l'Onu et de la Ligue arabe pour la paix en Syrie, a rencontré samedi à Moscou Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, pour évoquer des propositions destinées à mettre fin au conflit entre le président Bachar al Assad et les insurgés.

Le gouvernement russe a proposé à l'opposition syrienne de se rendre à Moscou, mais Moaz al Khatib, président de la Coalition nationale syrienne (CNS), principale coalition
d'adversaires de Bachar al Assad, a décliné vendredi l'invitation.



La plupart des pays arabes et occidentaux, notamment les Etats-Unis, ont reconnu la CNS en tant que représentante légitime du peuple syrien, tandis que la Russie et la Chine
soutiennent le gouvernement de Bachar al Assad.

Après les fêtes, William Burns, sous-secrétaire d'Etat américain chargé du Moyen-Orient, devrait à son tour se rendre dans la capitale russe pour rencontrer son homologue Mikhaïl
Bogdanov et Lakhdar Brahimi.

Lakhdar Brahimi, qui a rencontré cette semaine en Syrie le président Bachar al Assad et des représentants de l'opposition intérieure, non reconnus par la CNS, met l'accent sur
l'application d'un accord international conclu à Genève en juin et qui prévoit une solution politique au conflit. L'opposition rejette cette solution, et pose le départ de Bachar al Assad comme condition préalable à toute sortie du conflit, qui dure depuis mars 2011 et a fait près de 45.000 morts selon les chiffres de l'Observatoire syrien des droits de l'homme, une ONG proche de l'opposition.

Lakhdar Brahimi, qui reste très discret sur l'état des négociations, a manifestement formulé cette semaine de nouvelles propositions au gouvernement syrien, et Fayçal Makdad, vice-ministre des Affaires étrangères s'est rendu à Moscou pour les évoquer jeudi avec Sergueï Lavrov.

En public, l'émissaire s'est contenté de plaider pour la formation d'un gouvernement doté de "tous les pouvoirs", mais l'opposition y voit un feu vert au maintien de Bachar al Assad à un poste honorifique, point d'autant moins acceptable que les rebelles semblent désormais convaincus de pouvoir l'emporter militairement.



Reuters

Première publication : 29/12/2012

  • SYRIE

    L'opposition syrienne refuse la main tendue par Moscou

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Russie s'active sur le front diplomatique pour résoudre le conflit syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'envoyé de l'ONU tente une nouvelle fois la voie du dialogue avec Assad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)