Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Amériques

L'État bolivien poursuit la nationalisation d'entreprises espagnoles, au grand dam de Madrid

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/12/2012

Poursuivant sa stratégie d'étatisation, le président Evo Morales a annoncé samedi la nationalisation de quatre filiales du groupe énergétique espagnol Iberdrola. Madrid met en garde La Paz sur la sécurité juridique des investisseurs étrangers.

Le gouvernement espagnol "regrette" la décision de la Bolivie de nationaliser quatre filiales détenues par le groupe énergétique Iberdrola, et rappelle à ce pays l'importance de "la sécurité juridique" pour les investissements à l'étranger.
              
"La sécurité juridique est une exigence indispensable pour tout investissement étranger en Bolivie", déclare le ministre espagnol de l'Industrie, José Manuel Soria, dans un entretien au quotidien ABC publié dimanche.
              
Une expression également reprise par le ministère espagnol des Affaires étrangères dans un communiqué publié samedi soir. "Je regrette cette décision prise sans en informer préalablement les autorités espagnoles, qui ont été surprises par cette mesure", ajoute M. Soria.
              
Tout comme Iberdrola samedi, les autorités espagnoles appellent la Bolivie à payer "une indemnisation juste" au groupe espagnol.
              
Le président bolivien Evo Morales a annoncé samedi la nationalisation des compagnies d'électricité Electropaz, installée à La Paz, et Elfeo, située à Oruro, toutes deux appartenant à Iberdrola, et des entreprises de services Cadeb et Edeser. M. Morales a promis une indemnisation juste à la compagnie espagnole.
              

 

Première publication : 30/12/2012

  • DIPLOMATIE

    L'Amérique latine souffle le chaud et le froid sur l'Espagne en crise

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    S'adapter ou mourir : un principe qui réussit à l'industrie espagnole

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)