Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Economie

À l'occasion de ses vœux, Angela Merkel prévoit une année 2013 difficile

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/12/2012

Dans son allocution pour la nouvelle année, qui sera diffusée lundi soir à la télévision allemande, la chancelière appelle ses concitoyens à patienter car l'environnement économique sera plus difficile en 2013 et la "crise loin d'être terminée".

La crise de la dette en zone euro est loin d'être terminée bien que les mesures d'austérités mises en place commencent à porter leurs fruits, déclare la chancelière allemande Angela Merkel dans ses voeux pour la nouvelle année, qui seront diffusés à la télévision allemande lundi soir.

Dans cette intervention publique, la dirigeante exhorte les Allemands à être plus patients, même si la crise de la zone euro dure désormais depuis trois ans.

"Pour notre prospérité et notre solidarité nous devons trouver le bon équilibre", a-t-elle déclaré. "La crise de la dette souveraine européenne montre à quel point cet équilibre est important."

"Les réformes que nous avons proposées commencent à produire leurs effets. Cependant nous devons faire preuve de patience. La crise est loin d'être terminée."

Par ces propos, la chancelière allemande contredit indirectement le ministre des Finances, Wolfgang Schaüble, qui avait déclaré dans un entretien publié vendredi dans le Bild que le pire était passé.

Sur le plan de la politique intérieur, Angela Merkel, qui cherchera à obtenir un troisième mandat lors des élections de septembre, s'est félicitée de la chute du chômage, au plus bas depuis la réunification.

Elle a cependant averti que 2013 pourrait être plus difficile que l'année écoulée, en raison d'un ralentissement de la croissance économique.

Reuters

Première publication : 31/12/2012

  • ZONE EURO

    Angela Merkel a pris "conscience du devoir de solidarité dans la zone euro"

    En savoir plus

  • SOMMET EUROPÉEN

    Merkel : "Je reste fidèle à mes principes, aucune prestation sans contrepartie"

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Angela Merkel accepte de mutualiser la dette... en Allemagne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)