Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

FRANCE

La famille de l'otage français Francis Collomp, enlevé au Sahel, lance un appel aux ravisseurs

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/12/2012

En désespoir de cause, la famille de l'otage français enlevé au Nigeria le 19 décembre a lancé un appel aux ravisseurs, rappelant notamment son état de santé fragile. Ce n'est pas la première fois que des proches d'otages prennent la parole.

Sans nouvelles de Francis Collomp, enlevé dans le nord du Nigéria le 19 décembre, sa famille a décidé de passer à l'action. Dans une vidéo postée sur YouTube, sa belle-soeur a notamment lancé un appel aux ravisseurs pour demander sa libération, rappelant qu'il est "malade et a besoin d'un traitement régulier".

"Je m'adresse aux ravisseurs de Monsieur Collomp Francis", déclare la belle-soeur de l'otage français, Gilda Marbois, dans cette vidéo enregistrée par le site d'information réunionnais Imaz press Réunion.

"Libérez mon beau-frère car ma soeur est dans la peine, dans la détresse. Et nous aussi, sa famille, nous souffrons avec elle. Ayez pitié de nous, nous qui sommes loin du Nigeria. Nous n'avons rien à voir avec vos problèmes", supplie la soeur de l'épouse de M. Collomp, dans cette vidéo d'environ une minute.

Agé de 63 ans, l'ingénieur vivait à la Réunion avec sa femme originaire de l'île. Il a été enlevé le 19 décembre à Rimi, dans l'État du Katsina (nord du Nigeria) lors d'une attaque de sa résidence par une trentaine d'hommes armés. En signe de solidarité avec l'ingénieur, la ville du Port où il résidait a déployé sur la façade de sa mairie une grande photo de lui.

Le rapt a été revendiqué par le groupe islamiste Ansaru qui serait lié au groupe islamiste Boko Haram. Ansaru a justifié son action par "la position du gouvernement français et des Français contre l'islam et les musulmans", évoquant notamment l'intervention militaire en préparation dans le nord du Mali et la loi de 2011 contre le port du voile intégral en public.

La belle-soeur de Francis Collomp lance un appel aux ravisseurs


Quant à la belle-soeur de l'otage, elle rappelle dans son message enregistré que l'ingénieur français travaillant pour l'entreprise Vergnet (spécialisée dans les éoliennes et les énergies renouvelables) est un "gros malade cardiaque qui a besoin d'un traitement régulier". "Il ne voulait que vous faire du bien, il voulait vous aider" dit-elle encore.

Ce n'est pas la première fois que les familles d'otages français au Sahel montent au créneau pour tenter de faire avancer la situation de leurs proches. Organisés en comité de soutien, certains membres de familles n’hésitent plus à interpeller publiquement l’État français et les ravisseurs eux-mêmes.

Exaspéré de ne pas voir d'évolution, le frère de Pierre Legrand, enlevé au Niger en septembre 2010, a posté un message sur YouTube à destination des ravisseurs, la veille de Noël.

À la surprise générale, une réponse des membres d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a été publiée sur le site de partage de vidéo, le 26 décembre. Les membres du groupe islamiste imputent à Paris la responsabilité de l'échec des négociations pour la libération des quatre otages français enlevés en septembre 2010 au Niger.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 31/12/2012

  • NIGERIA

    Les ravisseurs de l’otage français au Nigeria sont "liés à Aqmi", selon Hollande

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Enlèvement de sept membres d'équipage d'une entreprise pétrolière française

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Attentat meurtrier contre une église dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)