Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Asie - pacifique

La famille de l'Indienne violée et tuée réclame la peine de mort pour ses bourreaux

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/12/2012

La famille de l'étudiante indienne décédée après son viol par six hommes, le 16 décembre dernier, souhaite voir ses bourreaux condamnés à mort. L'affaire a suscité une vague d'indignation dans le pays, où la peine capitale est rarement appliquée.

La famille de l'étudiante indienne décédée des suites de son viol et de son agression par six hommes le 16 décembre à New Delhi veut voir les coupables "pendus", malgré l'application rarissime de la peine capitale en Inde, a déclaré lundi son frère à la presse.

"Le combat a juste commencé. Nous voulons que tous les accusés soient pendus et nous nous battrons jusqu'au bout pour cela", a déclaré le jeune homme au journal Indian Express.

La jeune femme et son ami revenaient du cinéma quand ils ont été convaincus de monter dans un autobus où six hommes l'ont violée tour à tour, agressée sexuellement avec une barre de fer rouillée et battue. Ils avaient ensuite été jetés hors du véhicule.

Grièvement blessée, l'étudiante de 23 ans issue d'un milieu pauvre est décédée samedi soir à Singapour et sa dépouille a été incinérée dimanche à New Delhi conformément à la tradition hindoue.

Ses agresseurs encourent de fait la peine de mort par pendaison mais l'Inde applique rarement les sentences capitales.

L'unique survivant du commando responsable des attentats de Bombay en novembre 2008, un Pakistanais de 25 ans, a été pendu fin novembre mais la précédente exécution remontait à 2004.

Dans un entretien au même journal, le père de la jeune femme a fait part de sa détresse depuis l'annonce de sa mort.

"C'est trop douloureux. Je n'ai pas pu retourner voir sa chambre. Elle est née dans cette maison. Ses livres, ses vêtements, tout est là. Il est difficile de se dire que je n'entendrai plus jamais sa voix, qu'elle ne me lira plus jamais de livres en anglais", a-t-il confié.

Selon des proches, la famille vit pauvrement dans un appartement près de l'aéroport de Delhi où travaille le père après avoir vendu ses maigres terres agricoles pour financer les études de sa fille.

AFP

Première publication : 31/12/2012

  • INDE

    Six suspects inculpés de meurtre après le décès de l'étudiante violée à New Dehli

    En savoir plus

  • INDE

    L’étudiante violée dans un bus en Inde est entre la vie et la mort

    En savoir plus

  • INDE

    Le Premier ministre indien tente d’apaiser la colère après le viol d’une étudiante

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)