Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Culture

L’exposition Dali, passage incontournable de l'hiver parisien

© Centre Pompidou et Philippe Halsman | Affiche de l'exposition

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 31/12/2012

Affluence record à Paris pour l’exposition consacrée au peintre espagnol Salvador Dali depuis le 21 novembre. Le Centre Pompidou tient ainsi la dragée haute au Grand Palais (rétrospective Edward Hopper), et au Louvre (exposition Raphaël).

Huile sur bois - 17,9 x 13,9 cm Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres © Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí /Adagp, Paris 2012

"Pourquoi ne l’a-t-on pas fait plus tôt ?", se demande Jean-Hubert Martin, commissaire général de l’exposition parisienne consacrée à Salvador Dali, qui bat des records d’affluence. Jamais le Centre Pompidou n’avait connu une telle fréquentation depuis 1979-1980… quand ce même musée d’art moderne et contemporain, sis au cœur de Paris, avait dédié une exposition au même peintre catalan  – 840 600 visiteurs à l’époque.

Depuis que l’exposition a ouvert ses portes le 21 novembre, plus de 200 000 visiteurs ont sillonné les allées de Beaubourg, pour scruter les tableaux énigmatiques et surréalistes de Dali. "Ils prennent deux fois plus de temps dans l’expo Dali que pour l’expo Kandinsky qui était notre grand succès de 2009", rapporte Alain Seban, président du Centre Pompidou, interrogé sur France Info.

"Il s’agit de l’un des plus grands artistes du XXe, avec Pablo Picasso", affirme Jean-Hubert Martin. "Picasso est montré tous les ans ou deux ans à Paris, tandis que les tableaux de Dali n’avaient pas eu de grande rétrospective depuis trente ans ! Il nous fallait réparer cet oubli. Et le succès de cette expo montre bien qu’elle était attendue", poursuit le commissaire général à Beaubourg, dans un entretien accordé à FRANCE 24 (voir vidéo ci-dessous).

ENTRETIEN AVEC JEAN-HUBERT MARTIN

Salvador Dali envahit cette exposition de sa personnalité exubérante et sulfureuse. La mise en scène réserve des surprises (presque) aussi délirantes que celles que recèle le musée de Figueras, en Espagne, à quelques kilomètres de la frontière française, entièrement consacré à l’artiste.

Dans ces cathédrales des temps modernes que sont désormais les musées, Salvador Dali, précurseur du pop-art et publicitaire malicieux, parvient à attirer les mêmes foules qui se pressent avec révérence devant les tableaux de Edward Hopper au Grand Palais (près de 300 000 visiteurs, cf diapo sonore ci-dessous), ou ceux de Raphaël au Louvre.

Première publication : 31/12/2012

COMMENTAIRE(S)