Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Culture

L’exposition Dali, passage incontournable de l'hiver parisien

© Centre Pompidou et Philippe Halsman | Affiche de l'exposition

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 31/12/2012

Affluence record à Paris pour l’exposition consacrée au peintre espagnol Salvador Dali depuis le 21 novembre. Le Centre Pompidou tient ainsi la dragée haute au Grand Palais (rétrospective Edward Hopper), et au Louvre (exposition Raphaël).

Huile sur bois - 17,9 x 13,9 cm Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres © Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí /Adagp, Paris 2012

"Pourquoi ne l’a-t-on pas fait plus tôt ?", se demande Jean-Hubert Martin, commissaire général de l’exposition parisienne consacrée à Salvador Dali, qui bat des records d’affluence. Jamais le Centre Pompidou n’avait connu une telle fréquentation depuis 1979-1980… quand ce même musée d’art moderne et contemporain, sis au cœur de Paris, avait dédié une exposition au même peintre catalan  – 840 600 visiteurs à l’époque.

Depuis que l’exposition a ouvert ses portes le 21 novembre, plus de 200 000 visiteurs ont sillonné les allées de Beaubourg, pour scruter les tableaux énigmatiques et surréalistes de Dali. "Ils prennent deux fois plus de temps dans l’expo Dali que pour l’expo Kandinsky qui était notre grand succès de 2009", rapporte Alain Seban, président du Centre Pompidou, interrogé sur France Info.

"Il s’agit de l’un des plus grands artistes du XXe, avec Pablo Picasso", affirme Jean-Hubert Martin. "Picasso est montré tous les ans ou deux ans à Paris, tandis que les tableaux de Dali n’avaient pas eu de grande rétrospective depuis trente ans ! Il nous fallait réparer cet oubli. Et le succès de cette expo montre bien qu’elle était attendue", poursuit le commissaire général à Beaubourg, dans un entretien accordé à FRANCE 24 (voir vidéo ci-dessous).

ENTRETIEN AVEC JEAN-HUBERT MARTIN

Salvador Dali envahit cette exposition de sa personnalité exubérante et sulfureuse. La mise en scène réserve des surprises (presque) aussi délirantes que celles que recèle le musée de Figueras, en Espagne, à quelques kilomètres de la frontière française, entièrement consacré à l’artiste.

Dans ces cathédrales des temps modernes que sont désormais les musées, Salvador Dali, précurseur du pop-art et publicitaire malicieux, parvient à attirer les mêmes foules qui se pressent avec révérence devant les tableaux de Edward Hopper au Grand Palais (près de 300 000 visiteurs, cf diapo sonore ci-dessous), ou ceux de Raphaël au Louvre.

Première publication : 31/12/2012

COMMENTAIRE(S)