Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

France : rencontre avec ces jeunes qui ont choisi de voter FN

En savoir plus

À L’AFFICHE !

China Moses : retour d'une princesse du swing

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, honteux et confus"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je ne sais pas pour qui voter"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Brexit : l'exil des startups ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : Londres officialisera sa demande de divorce le 29 mars

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Référendum constitutionnel : la diaspora turque en Allemagne à l'heure du vote

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les mensonges des passeurs et une rivière ivoirienne polluée par l'orpaillage

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Thomas Friedman : "Le problème de Donald Trump, c'est qu'il n'est pas très malin"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 06/05/2013

Un an après, pas de cadeaux pour le président Hollande

Au menu de la revue de presse française, l'anniversaire gueule de bois de François Hollande, la crise économique et les mauvaises nouvelles qui s'accumulent. Bref pas de cadeaux pour accompagner les bougies du président...

Pour la presse française, c'est un anniversaire en forme de gueule de bois. Un an après, l’heure n’est plus vraiment à la fête et la presse n’est pas tendre avec le président.

Le quotidien gratuit 20 minutes reprend la formule du candidat Hollande qui avait fait mouche : "Moi président". Mais entre la crise, les affaires, les manifestations, François Hollande doit composer avec une popularité au plus bas.

Même constat pour Libération : avec une cote de confiance de 24%, Hollande enregistre un record d'impopularité au bout d’un an pour un président de la Ve République.

Le Parisien-Aujourd’hui en France est allé chercher les personnalités qui avaient soutenu le candidat Hollande. Il n’y a guère plus que le chanteur Benjamin Biolay pour ne se pas se déclarer totalement déçu.

Le Parisien-Aujourd’hui en France enfonce le clou en revenant sur les 3,2 millions de chômeurs et sur les hausses d’impôt, alors même que deux pages plus loin, on apprend que 2012 a été une année prospère pour les traders. Leur rémunération représente plus de 2 milliards d’euros. Une information qui fait tâche pour un président qui voulait en finir avec la toute-puissance des banques.

La bonne nouvelle vient peut-être de Bruxelles. La Tribune revient sur le délai supplémentaire accordé par La Commission européenne à la France pour repasser sous la barre des 3% de déficit budgétaire.
Un cadeau en fait empoisonné, car cela place de facto la France dans le camp des pays en difficulté, et donc en situation de faiblesse vis-à-vis de l’Allemagne. 

Par Clémence DIBOUT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump, honteux et confus"

Au menu de cette revue de presse internationale du lundi 27 mars : la campagne pour le référendum en Turquie, les deux ans de l’intervention de la coalition emmenée par l’Arabie...

En savoir plus

27/03/2017 Guyane

"Je ne sais pas pour qui voter"

Au menu de cette revue de presse française du lundi 27 mars : le mouvement social en Guyane, le chiffrage du programme d’Emmanuel Macron, "l'oubli" de la culture dans la campagne...

En savoir plus

24/03/2017 Londres

"Westminster : Londres pleure les victimes"

Dans la revue de presse internationale du vendredi 24 mars : les hommages aux victimes de l'attentat de Westminster, le meurtre d'un ancien parlementaire russe à Kiev et la...

En savoir plus

24/03/2017 François Fillon

Le "J’accuse" de Fillon

Dans la presse française ce matin : l’offensive de François Fillon qui "met en cause François Hollande", la situation sociale chaotique en Guyane et un zoom sur Johann Zarco,...

En savoir plus

23/03/2017 Revue de presse internationale

"Keep calm et carry on"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 mars, l’attaque d’hier contre le cœur politique et touristique de Londres.

En savoir plus