Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 21/06/2013

La face cachée des mariages chinois à Tours

De nombreux couples chinois venaient se marier à Tours. Jusqu'à ce qu'en 2011 tout s'arrête : l'ancienne chargée de mission à la mairie de Tours qui organisait ces mariages est soupçonnée d’escroquerie. Elle a été mise en examen.

Pendant plus de quatre ans, de 2007 à 2011, plus de 200 couples chinois ont défilé à la mairie de Tours. Ils sont venus tout spécialement de Chine pour célébrer symboliquement ce qu’ils appellent leurs "noces romantiques". "Tous les Chinois aiment le mariage français", témoignait à l’époque une jeune mariée.

Le maire de Tours, Jean Germain, avait eu personnellement l’idée de cette opération pour développer l’activité économique des commerçants de la ville et des châteaux des environs. "Les Chinois, ils nous vendent beaucoup de choses. Mais nous, nous avons à vendre le tourisme. Et la Loire et la mairie de Tours, c'est très difficilement délocalisable", expliquait-il en 2007.

Du mariage au divorce

Mais ces noces de rêve ont vite tournées au divorce. Lise Han, l’ancienne chargée de mission à la mairie de Tours, est aujourd’hui soupçonnée d’escroquerie. Cette jeune femme d’origine taïwanaise se chargeait de toute l’organisation des mariages : trouver les couples, les faire venir et régler les moindres détails de la cérémonie. Les contrats étaient alors confiés à une petite entreprise, dont elle avait autrefois la gestion, mais avec laquelle elle avait officiellement coupé tout lien pour ne pas entrer en conflit d'intérêt.

Pourtant en 2011, le journal "Le Canard Enchainé" a révélé qu’en réalité Lise Han était toujours actionnaire de cette entreprise. Elle avait même placé successivement son mari et son ex-mari à la tête de la structure. Depuis trois ans, cette femme s’attribuait ainsi de juteux marchés publics avec des factures s’élevant parfois à de plus de 50 000 euros qui servaient à financer des dîners de gala et des déplacements en Chine pour les agents de la ville.

Par la case prison

L'ancienne chargée de mission de la mairie est désormais mise en examen pour escroquerie, tout comme son mari et son ex-mari. Depuis quelques jours, elle dort même en prison pour ne pas avoir payé sa caution.

Mais par l'intermédiaire de son avocat, Lise Han plaide la bonne foi et rejette la faute sur la mairie. "J’aimerais bien que la justice aille un peu plus vite. Parce que ça fait 14 mois d'enquête préliminaire. Cela fait six mois d'information avec des juges d'instruction. Et le maire Jean Germain n'a jamais été confronté à ma cliente alors que cela fait six mois que je le demande", explique Me Christophe Moysan.

De son côté, le maire reste silencieux. Il n’accorde pas d’interviews, préférant réserver sa parole à la justice. Il a lui même déposé une plainte pour escroquerie après la découverte de doubles factures non justifiées. Malgré cette parenthèse peu flatteuse, il espère très vite célébrer à nouveau des mariages chinois.

Par Claire Debuyser , Christophe DANSETTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

02/12/2016 EUROPE

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

Dimanche, les électeurs autrichiens sont de nouveau appelés aux urnes pour élire leur président. Deux candidats sont en lice : Norbert Hofer affilié au FPÖ, le parti d’extrême...

En savoir plus

01/12/2016 Irak

Vidéo : en Irak, avec les milices chiites à l’assaut de Tal Afar

Nos reporters en Irak ont suivi des milices chiites qui combattent aux côtés de l’armée irakienne pour reprendre la ville de Tal Afar, à l'ouest de Mossoul, à l’organisation État...

En savoir plus

30/11/2016 État d'urgence

État d’urgence en France : des assignés à résidence clament leur innocence

En France, depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence il y a un peu plus d'un an suite aux attentats du 13 novembre, plus de 400 personnes ont été assignées à résidence....

En savoir plus

29/11/2016 EUROPE

L’Allemagne en plein baby-boom

Depuis près de dix ans, l'Allemagne s'efforce de relancer sa natalité en berne, avec l'une des politiques natalistes les plus chères au monde. Ces incitations commencent à porter...

En savoir plus

28/11/2016 EUROPE

Espagne : de nombreuses voix s’élèvent pour réclamer la fermeture des centres de rétention

En Espagne, comme dans d'autres pays européens, les étrangers sans papiers qui sont arrêtés par la police sont placés dans des centres de rétention, avant leur expulsion. Ils...

En savoir plus