Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweets, retweets et détweets

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : un deuil national de trois jours et de nombreuses questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le combat des esclaves sexuelles sud-coréennes continue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : vers une guerre commerciale avec la Chine ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Inde, 70 ans et toujours jeune"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : au moins 18 morts dans l’attentat de Ouagadougou

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 21/06/2013

La face cachée des mariages chinois à Tours

De nombreux couples chinois venaient se marier à Tours. Jusqu'à ce qu'en 2011 tout s'arrête : l'ancienne chargée de mission à la mairie de Tours qui organisait ces mariages est soupçonnée d’escroquerie. Elle a été mise en examen.

Pendant plus de quatre ans, de 2007 à 2011, plus de 200 couples chinois ont défilé à la mairie de Tours. Ils sont venus tout spécialement de Chine pour célébrer symboliquement ce qu’ils appellent leurs "noces romantiques". "Tous les Chinois aiment le mariage français", témoignait à l’époque une jeune mariée.

Le maire de Tours, Jean Germain, avait eu personnellement l’idée de cette opération pour développer l’activité économique des commerçants de la ville et des châteaux des environs. "Les Chinois, ils nous vendent beaucoup de choses. Mais nous, nous avons à vendre le tourisme. Et la Loire et la mairie de Tours, c'est très difficilement délocalisable", expliquait-il en 2007.

Du mariage au divorce

Mais ces noces de rêve ont vite tournées au divorce. Lise Han, l’ancienne chargée de mission à la mairie de Tours, est aujourd’hui soupçonnée d’escroquerie. Cette jeune femme d’origine taïwanaise se chargeait de toute l’organisation des mariages : trouver les couples, les faire venir et régler les moindres détails de la cérémonie. Les contrats étaient alors confiés à une petite entreprise, dont elle avait autrefois la gestion, mais avec laquelle elle avait officiellement coupé tout lien pour ne pas entrer en conflit d'intérêt.

Pourtant en 2011, le journal "Le Canard Enchainé" a révélé qu’en réalité Lise Han était toujours actionnaire de cette entreprise. Elle avait même placé successivement son mari et son ex-mari à la tête de la structure. Depuis trois ans, cette femme s’attribuait ainsi de juteux marchés publics avec des factures s’élevant parfois à de plus de 50 000 euros qui servaient à financer des dîners de gala et des déplacements en Chine pour les agents de la ville.

Par la case prison

L'ancienne chargée de mission de la mairie est désormais mise en examen pour escroquerie, tout comme son mari et son ex-mari. Depuis quelques jours, elle dort même en prison pour ne pas avoir payé sa caution.

Mais par l'intermédiaire de son avocat, Lise Han plaide la bonne foi et rejette la faute sur la mairie. "J’aimerais bien que la justice aille un peu plus vite. Parce que ça fait 14 mois d'enquête préliminaire. Cela fait six mois d'information avec des juges d'instruction. Et le maire Jean Germain n'a jamais été confronté à ma cliente alors que cela fait six mois que je le demande", explique Me Christophe Moysan.

De son côté, le maire reste silencieux. Il n’accorde pas d’interviews, préférant réserver sa parole à la justice. Il a lui même déposé une plainte pour escroquerie après la découverte de doubles factures non justifiées. Malgré cette parenthèse peu flatteuse, il espère très vite célébrer à nouveau des mariages chinois.

Par Claire Debuyser , Christophe DANSETTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/07/2017 FOCUS

France : Sarah Halimi a-t-elle été tuée parce qu’elle était juive ?

Nous vous proposons de revenir sur l'affaire Sarah Halimi, qui n’a pas fait les gros titres en France, et pourtant. Le 4 avril, cette femme de confession juive âgée de 65 ans,...

En savoir plus

27/07/2017 FRANCE

France : vent de fronde sur La République En Marche

En France, le mouvement politique "La République En Marche" a pris tout le monde de court. En quelques mois, il a tout raflé : l'Élysée, comme la majorité à l'Assemblée...

En savoir plus

26/07/2017 Brésil

Discrimination positive au Brésil : des étudiants dénoncent des fraudes

Au Brésil, depuis 2012, l'État a mis en place des quotas dans les universités, afin de tenter de réduire les disparités entre les Blancs et les jeunes Noirs ou métisses. Les...

En savoir plus

25/07/2017 Afrique

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

Depuis plusieurs semaines, les attaques des islamistes shebab se multiplient le long de la frontière entre le Kenya et la Somalie. Un comté est particulièrement touché celui de...

En savoir plus

24/07/2017 Afrique

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

Paris accueille du 23 au 26 juillet 2017 la 9e conférence internationale sur le sida. Dans son dernier rapport publié la semaine dernière, l'Onusida a souligné un net progrès...

En savoir plus