Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Fin du cauchemar pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Asie - pacifique

Kim Jong-un prône la fin de la confrontation avec la Corée du Sud

©

Vidéo par Axelle SIMON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/01/2013

Fait inhabituel, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a adressé ses vœux le 1er janvier dans une allocution télévisée. Il a notamment appelé à la fin de l'affrontement entre compatriotes et annoncé un "virage radical" pour redresser l'économie.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a appelé de ses voeux mardi la fin de la confrontation avec la Corée du Sud et un "virage radical" permettant l'émergence d'un "géant économique" tout en réaffirmant les ambitions militaires du régime communiste.

"Pour mettre fin à la division du pays et parvenir à sa réunification, il est important de cesser la confrontation entre le Nord et le Sud", a déclaré Kim Jong-Un dans un message audio-diffusé par la télévision d'Etat.

"L'histoire des relations inter-coréennes montre que la confrontation entre compatriotes ne mène à rien sinon à la guerre", a-t-il déclaré dans ses voeux de nouvel an.

Ces déclarations surviennent quelques semaines seulement après l'élection à la présidence sud-coréenne de Park Geun-Hye (parti conservateur) et alors que le Conseil de sécurité de l'ONU envisage de nouvelles sanctions contre Pyongyang après son tir de fusée réussi.

La Corée du Nord a lancé le 12 décembre avec succès une fusée chargée de mettre en orbite un satellite civil. Mais ses critiques, Washington en tête, y voient un essai déguisé de tir de missile intercontinental, étape clé dans le programme nucléaire militaire du pays.

Soufflant le chaud et le froid, Kim Jong-Un, qui a succédé à son père à la mort de ce dernier en décembre 2011, a réaffirmé mardi le rôle de l'armée placée au coeur du régime.

"La puissance militaire d'un pays représente sa force nationale. Il ne peut se développer qu'à la seule condition de bâtir sa puissance militaire dans tous les domaines", a-t-il dit, reprenant la rhétorique employée depuis 1948 par son grand-père Kim Il-Sung puis son père Kim Jong-Il.

Sur le front économique, Kim Jong-Un a souhaité que 2013 soit une année de "grandes créations et de changements", laissant ainsi entrevoir des réformes pour moderniser une économie exsangue après des décennies de mauvaise gestion, d'isolement, de sanctions et de priorité faite aux dépenses militaires.

"Nous devons effectuer un virage radical afin de construire un géant économique dans l'esprit et avec le courage qui furent les nôtres pour conquérir l'espace: tel est le slogan que notre parti et le peuple doit suivre cette année", a-t-il dit sans plus de précisions.

Des réformes --limitées-- avaient été introduites en 2002 pour relever une situation catastrophique, suite à l'effondrement des subventions et de l'aide après le démantèlement de l'Union soviétique dans les années 90.

Mais le pouvoir nord-coréen avait pris peur et annulé la plupart des réformes trois ans plus tard.

La Corée du Nord est en proie à des pénuries alimentaires quasi-constantes, hors Pyongyang, en raison d'une très mauvaise gestion agricole, des inondations et des sécheresses et d'un ralentissement de l'aide internationale ces dernières années.

Au milieu des années 90, une famine avait causé la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes, selon les ONG et l'ONU.

Le "virage économique", a assuré Kim Jong-Un, est destiné à "améliorer le niveau de vie de la population" dont il avait dit l'an dernier qu'elle n'aurait plus à se "serrer la ceinture" sous son règne.
 

AFP

Première publication : 01/01/2013

  • CORÉE DU NORD

    La fusée nord-coréenne capable d’atteindre les États-Unis, selon Séoul

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Les Nord-Coréens rendent hommage à Kim Jong-il, un an après sa mort

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un prononce son premier discours télévisé

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)