Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Economie

La carte de crédit non grata au Vatican

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 03/01/2013

Le paiement par carte de crédit n'est plus possible depuis le 1er janvier sur le territoire du Vatican a révélé, jeudi, la presse italienne. Une interdiction liée aux normes internationales de lutte contre le recyclage d'argent.

Les touristes qui veulent, depuis le 1er janvier, payer pour visiter la chapelle Sixtine, le musée du Vatican ou même la pharmacie du plus petit pays au monde doivent montrer du liquide ou des chèques. Il n'est en effet plus permis, a révélé jeudi 3 janvier la presse italienne, de sortir sa carte de crédit sur le sol du Vatican, a décidé la Banque d'Italie.

En cause : le territoire pontificale n'a pas encore atteint, au yeux de la Banque centrale italienne, les normes internationales de lutte contre le recyclage d'argent. De ce fait, les terminaux de paiement par carte de crédit sur son territoire ne peuvent pas être gérés par une banque de droit italien. Jusqu'à présent, ils étaient tous contrôlés par la Deutsche Bank Italia.

La Banque d'Italie a donc demandé à cette institution financière de désactiver tous ses terminaux. Une mauvaise nouvelle pour les millions de touristes qui visitent chaque année ce haut lieux du catholicisme. En 2011, cinq millions de personnes avaient ainsi dépensé 91,3 millions d'euros dans le seul musée du Vatican.

"Un très long parcours en un laps de temps très court"

Le porte-parole du Vatican, père Federico Lombardi, a assuré que "des contacts sont en cours" avec d'autres prestataires de service [qui ne serait de droit italien, ndlr] et que "l'interruption de l'utilisation des cartes bancaires devrait être de courte durée", selon le "Corriere della Sera".

Le Vatican s'est engagé sous Benoît XVI dans un processus pour rendre plus transparentes ses finances, notamment sa banque, l'Institut pour les œuvres de religion (IOR), qui ont été dans le passé l'objet de très graves infiltrations criminelles.

Le Saint-Siège avait ainsi décidé l'été dernier de recruter un expert de renommée internationale, le Suisse René Brülhart, en matière de lutte anti-blanchiment d'argent sale.

Début juillet, un rapport de Moneyval, le groupe d'experts du Conseil de l'Europe compétent sur les questions de recyclage d'argent, avait estimé que les autorités vaticanes avaient accompli "un très long parcours en un laps de temps très court", mais que du travail restait à faire.
 

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 03/01/2013

  • VATICAN

    @pontifex, alias Benoît XVI, fait son entrée sur Twitter

    En savoir plus

  • ITALIE

    Les étranges affaires de la banque du Vatican...

    En savoir plus

  • ITALIE

    Ouverture d'une enquête contre le patron de la banque du Vatican

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)