Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Père Noël habite en Chine"

En savoir plus

Moyen-orient

Au moins 15 pèlerins chiites tués dans un attentat à la voiture piégée

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/01/2013

Un attentat contre un parking utilisé par des pèlerins chiites a fait au moins quinze morts à Moussayeb, au sud de Bagdad. Cette attaque survient alors que l’Irak est confronté depuis 10 jours à une véritable fronde de la communauté sunnite.

Au moins quinze personnes ont été tuées jeudi en Irak dans un attentat à la voiture piégée dans un parking utilisé par des véhicules transportant des pèlerins chiites vers ou depuis la ville sainte de Kerbala, ont indiqué des sources médicale et policière.

L'attentat, qui a eu lieu à 17H00 (14H00 GMT) à Moussayeb, ville principalement chiite à 60 km au sud de Bagdad, a également fait 47 blessés alors que culminent les cérémonies de l'Arbaïn, au cours desquelles des millions de pèlerins chiites se rendent à Kerbala.

Il s'agit du deuxième attentat en quelques jours à Moussayeb, où sept personnes, dont trois femmes et deux enfants, ont été tués dans l'explosion de trois maisons le 31 décembre. Les victimes de cette attaque semblaient avoir été prise pour cible en raison du fait qu'elles étaient chiite, selon des responsables.

L'attentat de jeudi est intervenu alors que de nombreux pèlerins rentrent chez eux après avoir été à Kerbala, où s'est achevé l'Arbaïn, qui marque le 40e jour de deuil après les commémorations de la mort de l'imam Hussein, une des figures les plus révérées du chiisme, tué en 680 et enterré à Kerbala.

L'attaque n'a pas été revendiquée, mais des groupes d'insurgés sunnites prennent régulièrement pour cible la communauté chiite, majoritaire en Irak, notamment à l'occasion des fêtes religieuses.

Dans la crainte de telles attaques, 35.000 soldats et policiers ont été déployés dans la région de Kerbala et des barrages routiers y ont été établis, avec une surveillance aérienne, ont indiqué des responsables.

Selon les autorités, quelque 15 millions de pèlerins y compris 600.000 étrangers venus de 30 pays auront participé, après le temps fort jeudi à Kerbala, aux célébrations commencées il y a dix jours.

(AFP)
 

Première publication : 03/01/2013

  • Sur Les Observateurs

    Témoignage et images du grand pèlerinage chiite vers Kerbala

    En savoir plus

  • IRAK

    Jalal Talabani, président avisé, se remet après une attaque cérébrale

    En savoir plus

  • IRAK

    Plusieurs dizaines de morts dans une série d'attentats dans le nord du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)