Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

Afrique

Le bras politique de l’ETA annonce sa dissolution

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/01/2013

Deux porte-parole du parti nationaliste basque Batasuna - une organisation considérée comme le bras politique de l’ETA - ont annoncé jeudi la dissolution de leur mouvement. Une décision qui s'applique en Espagne comme en France.

Le parti nationaliste basque Batasuna, considéré comme proche de l'ETA, interdit en Espagne depuis 2003 mais pas en France, a annoncé jeudi sa dissolution, une décision qui s'applique dans les deux pays, a constaté une correspondante de l'AFP.

"Nous vous annonçons la dissolution de Batasuna", ont indiqué, lors d'une conférence de presse à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), deux porte-parole du mouvement, Maite Goyenetxe et Jean Claude Aguerre, près de 14 mois après la décision de l'ETA de mettre fin à la violence.

"Nous affirmons que nous atteindrons le projet de construire Euskal Herria (le Pays basque, ndlr) par la seule voie politique face aux Etats français et espagnols qui sont des oppresseurs", a déclaré Maite Goyenetxe.

En Espagne, les membres de Batasuna ont pour beaucoup rejoint d'autres partis.

La militante française Aurore Martin, libérée sous caution le 22 décembre après 52 jours de prison près de Madrid, avait été arrêtée, aux termes d'un mandat d'arrêt européen, pour participation à des réunions de Batasuna en Espagne, ses soutiens s'insurgeant que la France l'ait arrêtée et remise aux autorités espagnoles pour des faits non poursuivis en France.

L'ETA avait elle-même mis fin, le 20 octobre 2011, à plus de 40 ans de lutte armée pour l'indépendance du Pays basque, sans pour autant se dissoudre, ni déposer les armes.

AFP

Première publication : 03/01/2013

  • ESPAGNE

    La militante indépendantiste basque Aurore Martin est rentrée en France

    En savoir plus

  • FRANCE

    L’ETA prêt à discuter de sa "dissolution" avec Paris et Madrid

    En savoir plus

  • FRANCE

    Selon la Chancellerie, Hollande n'est pas intervenu dans l'affaire Aurore Martin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)