Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Afrique

Le bras politique de l’ETA annonce sa dissolution

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/01/2013

Deux porte-parole du parti nationaliste basque Batasuna - une organisation considérée comme le bras politique de l’ETA - ont annoncé jeudi la dissolution de leur mouvement. Une décision qui s'applique en Espagne comme en France.

Le parti nationaliste basque Batasuna, considéré comme proche de l'ETA, interdit en Espagne depuis 2003 mais pas en France, a annoncé jeudi sa dissolution, une décision qui s'applique dans les deux pays, a constaté une correspondante de l'AFP.

"Nous vous annonçons la dissolution de Batasuna", ont indiqué, lors d'une conférence de presse à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), deux porte-parole du mouvement, Maite Goyenetxe et Jean Claude Aguerre, près de 14 mois après la décision de l'ETA de mettre fin à la violence.

"Nous affirmons que nous atteindrons le projet de construire Euskal Herria (le Pays basque, ndlr) par la seule voie politique face aux Etats français et espagnols qui sont des oppresseurs", a déclaré Maite Goyenetxe.

En Espagne, les membres de Batasuna ont pour beaucoup rejoint d'autres partis.

La militante française Aurore Martin, libérée sous caution le 22 décembre après 52 jours de prison près de Madrid, avait été arrêtée, aux termes d'un mandat d'arrêt européen, pour participation à des réunions de Batasuna en Espagne, ses soutiens s'insurgeant que la France l'ait arrêtée et remise aux autorités espagnoles pour des faits non poursuivis en France.

L'ETA avait elle-même mis fin, le 20 octobre 2011, à plus de 40 ans de lutte armée pour l'indépendance du Pays basque, sans pour autant se dissoudre, ni déposer les armes.

AFP

Première publication : 03/01/2013

  • ESPAGNE

    La militante indépendantiste basque Aurore Martin est rentrée en France

    En savoir plus

  • FRANCE

    L’ETA prêt à discuter de sa "dissolution" avec Paris et Madrid

    En savoir plus

  • FRANCE

    Selon la Chancellerie, Hollande n'est pas intervenu dans l'affaire Aurore Martin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)