Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sanctions occidentales : "La Russie sortira renforcée", assure Lavrov

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Libye au cœur des discussions du Forum de Dakar

En savoir plus

SUR LE NET

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Égypte : la répression des homosexuels s'intensifie

En savoir plus

Asie - pacifique

VIDEO : déchaînement de violence contre un élu accusé de viol

© Capture d'écran de la vidéo

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/01/2013

Tandis que les auteurs présumés du viol collectif d’une étudiante sont jugés à New Dehli, une télévision locale diffuse une vidéo qui montre un groupe frappant un responsable politique soupçonné d’agression sexuelle.

La tension autour de la question du viol ne faiblit pas en Inde, bien au contraire. Ce jeudi 3 janvier, alors que les cinq auteurs présumés du viol collectif d'une jeune étudiante décédée des suites de son agression ont été déférés devant la justice à New Dehli, la chaîne locale ANI diffuse une vidéo embarrassante pour la classe politique, accusée de laxisme quand il s’agit de lutter contre les agressions sexuelles.

Sur les images, on voit Bikram Singh Brahma, un  responsable politique, membre du Parti du Congrès au pouvoir et élu du district d’Assam (nord-est de l’Inde), qui se fait violemment prendre à parti par un groupe de femmes auxquelles viennent s’ajouter quelques hommes. Selon le commentaire de la chaîne, il aurait été arrêté par la police pour avoir tenté de violer une femme. 



D’après la chaîne, lorsque la victime présumée a donné l’alarme, son mari a aussitôt appelé les voisins qui s’en sont pris au politicien en attendant l’arrivée des forces de l’ordre. Ce dernier s’est notamment fait arracher sa chemise et a reçu plusieurs coups dans la mêlée.

En Inde, l’émotion reste vive après le viol collectif, mi-décembre, d’une jeune étudiante décédée des suites de ses blessures 15 jours plus tard. En marge de l’inculpation de ses agresseurs présumés, qui risquent la peine de mort, de nombreuses manifestations ont eu lieu pour dénoncer l’impunité des agresseurs de viol et le manque de réponses des pouvoirs publics sur le sujet. À en croire cette vidéo, il semble qu’une partie de la population ait désormais l’intention de se faire justice soi-même...



 

Première publication : 03/01/2013

  • INDE

    La police indienne inculpe les agresseurs présumés de l'étudiante violée

    En savoir plus

  • INDE

    Étudiante indienne violée et tuée : les avocats boycottent la défense des accusés

    En savoir plus

  • INDE

    La famille de l'Indienne violée et tuée réclame la peine de mort pour ses bourreaux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)