Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient à al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Moyen-orient

Attentat à la voiture piégée dans un quartier alaouite de Damas

© AFP

Vidéo par Selim EL MEDDEB

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/01/2013

Au moins neuf personnes ont été tuées dans un attentat à la voiture piégée près d'une station essence dans un quartier alaouite, la minorité religieuse à laquelle appartient Bachar al-Assad, du nord de Damas. Un bilan qui risque de s'alourdir.

Au moins neuf personnes ont été tuées dans un attentat à la voiture piégée qui a secoué, dans la nuit de jeudi à vendredi, un quartier du nord de Damas, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Un bilan qui risque de s’alourdir.
              
Selon l'OSDH, qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins à travers le pays, cet attentat a eu lieu à Massaken Barzé, un quartier où vit une importante communauté alaouite, la minorité religieuse à laquelle appartient le président Bachar al-Assad.
              
De son côté, l'agence de presse officielle syrienne Sana a rapporté qu'un "attentat terroriste à la bombe" a visé une "station d'essence près de l'hôpital Hamiche, à Barzé", faisant "plusieurs morts et de nombreux blessés parmi les civils".

Des  femmes et des enfants, dans un état grave, se trouvent parmi les victimes, d’après les informations du correspondant de FRANCE 24 à Beyrouth.
 
"On peut supposer que cet attentat est une réponse des rebelles à celle, il y a deux jours, de l’aviation syrienne qui s’en ai prise à une autre station essence", analyse Selim el-Meddeb.
 
Un raid aérien a, en effet, touché le 2 janvier une station essence près de Milha, une localité proche de Damas, faisant des dizaines de victimes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et des militants anti-régime. Des vidéos mises en ligne par des militants ont montré des habitants pris de panique courant au milieu des flammes à la recherche de survivants.
 
Multiplication des attentats
 
Les attentats, notamment à la voiture piégée, se sont multipliés ces derniers mois à Damas, la ville la plus sécurisée du pays, et dans sa périphérie, frappant en majorité des bâtiments gouvernementaux et de sécurité.
                            
L'attaque la plus spectaculaire remonte au 18 juillet, lorsque quatre hauts responsables de la Sécurité, dont le beau-frère de M. Assad, ont été tués dans un attentat visant le bâtiment de la Sécurité nationale, à Damas. Il avait été revendiqué par des rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL).
              
Mi-décembre, un attentat-suicide à la voiture piégée avait visé le ministère de l'Intérieur, blessant le ministre Mohammad Ibrahim al-Chaar.
              
Jeudi, au moins 160 personnes, dont 72 civils, ont péri à travers la Syrie, selon l'OSDH, au lendemain de l'annonce par l'ONU d'un bilan de plus de 60.000 morts
dans le conflit qui fait rage depuis plus de 21 mois en Syrie.


FRANCE 24 avec dépêches

 

Première publication : 04/01/2013

  • PHOTOGRAPHIE

    Syrie : à 77 ans, le photographe Don McCullin repart en guerre

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : plus de 60 000 morts en 21 mois de conflit, selon les Nations unies

    En savoir plus

  • SYRIE

    "Nous avions le sentiment de tuer le peuple syrien avec nos mots"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)