Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Amériques

Une prise d'otages meurtrière endeuille à nouveau la ville d'Aurora

© Capture d'écran 9news

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 06/01/2013

Six mois après la tuerie d'Aurora (Colorado) - où 12 personnes avaient été tuées dans un cinéma -, trois individus ont trouvé la mort ce samedi au cours d'une prise d'otages. Le tireur, la 4e victime, a été abattu par les forces de police.

Six mois après la tuerie d'Aurora, au cours de laquelle un homme avait tué douze personnes et blessé 58 autres lors de la projection du dernier Batman, "The Dark Knight Rises", une nouvelle tuerie a endeuillé la ville du Colorado, ce samedi 5 janvier, rapportent des médias américains.

Trois personnes ont été tuées lors d'une prise d'otages. Le tireur a été abattu par la police, après plusieurs heures de vaines négociations. Selon la police citée par la chaîne locale de NBC, Kusa, une personne était parvenue à s'échapper de la maison où s'était retranché le tireur et à alerter les forces de l'ordre.

Plusieurs habitations proches avaient été évacuées par précaution.

L'homme "armé et dangereux" s'était retranché avec des otages vers 3h00 du matin (heure locale), a rapporté l'agent de police Cassidee Carlson. "Nous avons pu le contacter par intermittence et rester en contact avec lui".

Les forces de l'ordre sont finalement intervenues et l'ont abattu, selon la chaîne de télévision. Ni l'identité des victimes ni les motivations du tireur ne sont pour l'heure connues.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 05/01/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Tuerie d'Aurora : coup de folie passager ou acte prémédité ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le tueur présumé de la fusillade d'Aurora était suivi par un psychiatre

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama attendu à Aurora, deux jours après la fusillade mortelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)