Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Confusion au Lesotho après une possible tentative de coup d'État

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

asie

Nouvelles tensions indo-pakistanaises après la mort d'un soldat au Cachemire

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/01/2013

L’armée indienne aurait pris d’assaut ce dimanche un poste militaire pakistanais dans le Cachemire - région revendiquée par New Delhi et Islamabad - tuant un soldat et en blessant un autre, selon l’armée pakistanaise. L'inde dément.

Un soldat pakistanais a été tué et un autre blessé lors d’une fusillade entre militaires indiens et pakistanais dimanche au Cachemire, dans des circonstances controversées susceptibles de raviver les tensions entre les deux puissances nucléaires.

Selon l’armée pakistanaise, des soldats indiens ont pris d’assaut un poste militaire pakistanais à Sawan Patra dans le Cachemire, région revendiquée par chacun des deux pays. L’armée indienne a démenti avoir attaqué une position pakistanaise.

L’armée pakistanaise, qui a publié un communiqué, dit avoir « répondu » et « repoussé » l’offensive indienne. Elle précise que des échanges de tirs ont ensuite eu lieu entre les deux parties de part et d’autre de la Ligne de contrôle, terme reconnu par un accord de 1972, le long de laquelle patrouillent les soldats des deux pays.

Selon le colonel Jagadish Dahiya, porte-parole de l’armée indienne, les militaires indiens n’ont pas franchi la Ligne de contrôle. « Mais il y a eu une violation du cessez-le-feu par le Pakistan. Nos troupes ont riposté en ouvrant le feu. »

L’Inde et le Pakistan se sont faits trois fois la guerre depuis leur indépendance en 1947.

Après une période de calme, les relations entre les deux pays se sont à nouveau détériorées en 2008 après un attentat perpétré par un groupe d’activistes qui avait fait 166 morts à Bombay en Inde. L’Inde a accusé le Pakistan de protéger les cerveaux de l’attentat, ce qu’Islamabad a démenti.

Les deux pays ont tenté d’améliorer leurs relations ces derniers mois. En novembre, l’Inde a exécuté un Pakistanais, dernier survivant du groupe auteur des attentats de Bombay.

Le mois dernier, les deux pays ont signé un accord visant à assouplir l’octroi des visas de circulation entre les deux pays.

Les tensions entre les deux pays ont également des répercussions en Afghanistan. L’Inde fournit une aide militaire et économique à l’Afghanistan. Mais de nombreux Pakistanais estiment qu’il s’agit d’une façon de limiter l’influence du Pakistan.

Les Etats-Unis ont demandé au Pakistan d’agir contre Al Qaïda et autres activistes le long de sa frontière avec l’Afghanistan, mais le gouvernement d’Islamabad répond ne pas disposer de suffisamment de ressources, en faisant valoir qu’un grand nombre de militaires sont occupés à patrouiller le long de la frontière avec l’Inde.

Certains responsables aux Etats-Unis estiment aussi que le Pakistan ne souhaite pas agir contre les activistes parce que certains éléments des forces de sécurité pakistanaises aimeraient pouvoir se servir des activistes pour contrer l’influence indienne en Afghanistan après le retrait de l’essentiel des troupes étrangères à la fin de 2014.

Reuters

Première publication : 06/01/2013

  • DIPLOMATIE

    Première visite d'un président pakistanais en Inde depuis 2005

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Les Premiers ministres de l'Inde et du Pakistan s'entretiennent aux Maldives

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Le Pakistan accepte de reprendre les pourparlers de paix avec l'Inde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)