Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Selon Pierre-René Lemas (CDC), il faut commencer à baisser les impôts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Méditerranée : Deux fois plus de morts que pour le Titanic en un an

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'y pense et puis j'oublie "

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les nouveaux boat people"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Après Google, Gazprom dans le viseur de Bruxelles

En savoir plus

DÉBAT

Naufrages de migrants, l'Europe face à l'urgence (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Naufrages de migrants, l'Europe face à l'urgence (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Reprise des manifestations en Guinée

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Reconnaissance du génocide des Arméniens : quel rôle joue la France ?

En savoir plus

SPORT

Le bateau de Bernard Stamm percuté par un objet dans le Pacifique Sud

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/01/2013

Le bateau de Bernard Stamm est entré en collision, dans la nuit de samedi à dimanche, avec un objet flottant non identifié dans le Pacifique Sud. Un nouveau coup dur pour le skipper suisse, dont le dossier de disqualification a été rouvert.

Le bateau du Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), qui participe au Vendée Globe, a été victime d'une collision avec un objet flottant non identifié (OFNI) dans la nuit de samedi à dimanche dans le Pacifique sud, a annoncé son équipe dimanche matin.

Dossier

Selon Régis Rassouli, l'un des responsables de son équipe interviewé lors de la vacation quotidienne avec le PC presse, "la sécurité du bateau est engagée, c'est très clair".

Lors de la collision, qui a eu lieu dimanche vers 03h30 heure française, l'un des deux hydrogénérateurs du bateau a été arraché. Le second semble également hors d'usage et ne chargerait plus.

"Du fait de problèmes d'énergie préalables, le bateau ne dispose plus de réserves de carburant" nécessaires à faire tourner son moteur (débrayé) pour fournir l'électricité du bord, a précisé son équipe dans un communiqué.

Stamm a donc signifié "qu'il coupait l'ensemble des sources de consommation d'énergie pour préserver ce qu'il lui reste pour l'usage de son pilote automatique", a-t-on ajouté de même source. "Depuis, le Team Cheminées Poujoulat n'a plus de contact avec le bateau. Le skipper a précisé qu'il rappellerait dans la journée".

Stamm se situait à 1.060 milles du cap Horn dimanche à 06h30 GMT.

"Nous regardons dès à présent les solutions d'arrêt dans un abri où les possibilités de récupérer du carburant sont envisagées car la sécurité du bateau est engagée", a souligné son équipe. "Les abris sont, a priori, situés après le passage du cap Horn. Les conditions météos actuelles sont musclées: le vent est instable, la mer difficile et le froid constant. Un champ de glaces est également annoncé".

Le skipper suisse est sous le coup d'une disqualification pour avoir reçu de l'aide d'un bateau russe lors d'une escale de fortune dans l'île néo-zélandaise d'Enderby le 23 décembre. Le dossier de cette disqualification a toutefois été réouvert par le jury international samedi après réception du témoignage d'un membre de l'équipage de ce navire russe.

AFP

Première publication : 06/01/2013

  • VOILE

    Le Suisse Bernard Stamm disqualifié du Vendée Globe

    En savoir plus

  • VOILE

    Vendée Globe : François Gabart passe le cap Horn

    En savoir plus

  • Voile

    Vendée Globe : l'homme qui parle à l'oreille des skippers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)