Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

SPORT

Ballon d'Or : le phénomène Messi vers un quatrième sacre historique ?

© AFP

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 07/01/2013

Le 57e Ballon d’Or va être attribué lundi lors d’une soirée de gala à Zurich. L'attaquant argentin Lionel Messi pourrait être sacré meilleur joueur au monde pour la quatrième fois d'affilée. Un exploit encore jamais réalisé.

À quelques heures de la remise du Ballon d’Or, ce lundi 7 janvier, Lionel Messi est, cette année encore, pressenti pour le prix. À 25 ans, l’attaquant argentin pourrait devenir le premier joueur à remporter la prestigieuse distinction pour la quatrième fois consécutive.

La "Pulga" ("la puce" en espagnol, en raison de son petit 1m69) surpasserait dans la légende Michel Platini, Johan Cruyff et Marco van Basten qui ont inscrit leurs noms à trois reprises au palmarès.

Un joueur "surnaturel"

Même si le joueur du Barça n’a pas remporté la Liga ni la Ligue des Champions la saison dernière, il a marqué les esprits en détrônant le record de buts inscrits en une année civile détenu jusqu'alors par Gerd Müller. En 2012, Messi a explosé les compteurs avec 91 réalisations.

"Mon record de 85 buts en 60 matchs, qui tenait depuis 1972, a été battu par le meilleur joueur au monde, Lionel Messi et je suis très heureux pour lui", avait commenté, beau joueur, Gerd Müller.

"Surnaturel"

Un peu partout sur la planète foot, les éloges pleuvent sur le phénomène argentin. "Nous ne verrons plus jamais de joueur comme lui", confie ainsi son entraîneur au FC Barcelone Tito Vilanova. "Pas seulement en raison de sa capacité à marquer des buts et son habilité à faire des passes, mais aussi à cause de sa compréhension du jeu en attaque et en défense."

Ses coéquipiers ne se lassent pas non plus de jouer aux côtés d’un tel prodige. "Leo est surnaturel. Il n’a pas de limite et nous nous souviendrons toujours de ce qu’il nous a donné. Nous devons profiter de chacune des minutes que nous passons avec lui", s’émerveille Gerard Piqué, du Barça.

Même ses adversaires ne sont pas avares en compliments. Après le quintuplé de Messi en mars dernier en Ligue des Champions contre le Bayer Leverkusen, l’attaquant de Manchester United Wayne Rooney avait déclaré sur Twitter : "Messi, c'est une blague. Le meilleur qu'on ait jamais vu".

Les plus belles actions de Lionel Messi en 2012

L’anti-star

Modeste, attachant, Lionel Messi fait l’unanimité autour de lui contrairement à son principal rival, Cristiano Ronaldo. Le Portugais, Ballon d’Or 2008, souffre d’une image "bling-bling" et arrogante. Son attitude de diva et son récent mécontentement concernant son contrat ont encore un peu plus terni sa réputation.

Même s’il a remporté la Liga avec le Real Madrid et porté sa sélection en demi-finale de l’Euro-2012, le Ballon d’Or va sûrement échapper à "CR7". "Messi est encore un cran devant Cristiano Ronaldo", juge ainsi le Brésilien Ronaldo, ancien double Ballon d’Or.

Malgré ces critiques, Cristiano Ronaldo affirme qu’il s’est fait une raison : "Si on ne me donne pas le Ballon d'Or, ce n'est pas grave. La vie continue".

Désigné meilleur joueur de l’Euro-2012 et meilleur joueur UEFA de la saison 2011-2012, Andrés Iniesta fait aussi partie des prétendants au Ballon d’Or 2012. Mais devant la dure loi des pronostics, le coéquipier de Lionel Messi se montre résigné et sait que le trophée a de grandes chances de lui échapper. Le joueur espagnol a déclaré au quotidien El Pais qu’il n’avait "pas besoin d'être reconnu spécialement par un prix" pour savoir s'il fait bien ou mal son travail de footballeur.

Le Blaugrana a également ajouté qu’il aurait voté personnellement pour son partenaire de sélection, le gardien Iker Casillas : "Il mérite le Ballon d’Or. C’est un joueur de très haut niveau. Iker a tout gagné et il le mérite. Il a également un comportement exemplaire."

Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Andrés Iniesta se retrouveront lundi soir à Zurich. Le 57e Ballon d’Or sera annoncé à partir de 19h.

Reportage de CBS consacré à Lionel Messi

Première publication : 07/01/2013

  • FOOTBALL

    Liga : Messi surpasse la légende Pelé

    En savoir plus

  • FOOTBALL - BALLON D'OR

    Messi, Ronaldo et Iniesta favoris du Ballon d’Or

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o : "Messi mérite le Ballon d'Or"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)