Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

SPORT

Ballon d'Or : le phénomène Messi vers un quatrième sacre historique ?

© AFP

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 07/01/2013

Le 57e Ballon d’Or va être attribué lundi lors d’une soirée de gala à Zurich. L'attaquant argentin Lionel Messi pourrait être sacré meilleur joueur au monde pour la quatrième fois d'affilée. Un exploit encore jamais réalisé.

À quelques heures de la remise du Ballon d’Or, ce lundi 7 janvier, Lionel Messi est, cette année encore, pressenti pour le prix. À 25 ans, l’attaquant argentin pourrait devenir le premier joueur à remporter la prestigieuse distinction pour la quatrième fois consécutive.

La "Pulga" ("la puce" en espagnol, en raison de son petit 1m69) surpasserait dans la légende Michel Platini, Johan Cruyff et Marco van Basten qui ont inscrit leurs noms à trois reprises au palmarès.

Un joueur "surnaturel"

Même si le joueur du Barça n’a pas remporté la Liga ni la Ligue des Champions la saison dernière, il a marqué les esprits en détrônant le record de buts inscrits en une année civile détenu jusqu'alors par Gerd Müller. En 2012, Messi a explosé les compteurs avec 91 réalisations.

"Mon record de 85 buts en 60 matchs, qui tenait depuis 1972, a été battu par le meilleur joueur au monde, Lionel Messi et je suis très heureux pour lui", avait commenté, beau joueur, Gerd Müller.

"Surnaturel"

Un peu partout sur la planète foot, les éloges pleuvent sur le phénomène argentin. "Nous ne verrons plus jamais de joueur comme lui", confie ainsi son entraîneur au FC Barcelone Tito Vilanova. "Pas seulement en raison de sa capacité à marquer des buts et son habilité à faire des passes, mais aussi à cause de sa compréhension du jeu en attaque et en défense."

Ses coéquipiers ne se lassent pas non plus de jouer aux côtés d’un tel prodige. "Leo est surnaturel. Il n’a pas de limite et nous nous souviendrons toujours de ce qu’il nous a donné. Nous devons profiter de chacune des minutes que nous passons avec lui", s’émerveille Gerard Piqué, du Barça.

Même ses adversaires ne sont pas avares en compliments. Après le quintuplé de Messi en mars dernier en Ligue des Champions contre le Bayer Leverkusen, l’attaquant de Manchester United Wayne Rooney avait déclaré sur Twitter : "Messi, c'est une blague. Le meilleur qu'on ait jamais vu".

Les plus belles actions de Lionel Messi en 2012

L’anti-star

Modeste, attachant, Lionel Messi fait l’unanimité autour de lui contrairement à son principal rival, Cristiano Ronaldo. Le Portugais, Ballon d’Or 2008, souffre d’une image "bling-bling" et arrogante. Son attitude de diva et son récent mécontentement concernant son contrat ont encore un peu plus terni sa réputation.

Même s’il a remporté la Liga avec le Real Madrid et porté sa sélection en demi-finale de l’Euro-2012, le Ballon d’Or va sûrement échapper à "CR7". "Messi est encore un cran devant Cristiano Ronaldo", juge ainsi le Brésilien Ronaldo, ancien double Ballon d’Or.

Malgré ces critiques, Cristiano Ronaldo affirme qu’il s’est fait une raison : "Si on ne me donne pas le Ballon d'Or, ce n'est pas grave. La vie continue".

Désigné meilleur joueur de l’Euro-2012 et meilleur joueur UEFA de la saison 2011-2012, Andrés Iniesta fait aussi partie des prétendants au Ballon d’Or 2012. Mais devant la dure loi des pronostics, le coéquipier de Lionel Messi se montre résigné et sait que le trophée a de grandes chances de lui échapper. Le joueur espagnol a déclaré au quotidien El Pais qu’il n’avait "pas besoin d'être reconnu spécialement par un prix" pour savoir s'il fait bien ou mal son travail de footballeur.

Le Blaugrana a également ajouté qu’il aurait voté personnellement pour son partenaire de sélection, le gardien Iker Casillas : "Il mérite le Ballon d’Or. C’est un joueur de très haut niveau. Iker a tout gagné et il le mérite. Il a également un comportement exemplaire."

Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Andrés Iniesta se retrouveront lundi soir à Zurich. Le 57e Ballon d’Or sera annoncé à partir de 19h.

Reportage de CBS consacré à Lionel Messi

Première publication : 07/01/2013

  • FOOTBALL

    Liga : Messi surpasse la légende Pelé

    En savoir plus

  • FOOTBALL - BALLON D'OR

    Messi, Ronaldo et Iniesta favoris du Ballon d’Or

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Samuel Eto'o : "Messi mérite le Ballon d'Or"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)