Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Il faut simplifier les règles du jeu pour les entrepreneurs"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tunisie : le gouvernement face à de nombreux défis économiques

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le Comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

Les arrêtés anti-burkini en France, une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Les arrêtés anti-burkini en France, une dérive politique?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

Moyen-orient

Les condamnations de 13 opposants au régime confirmées

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/01/2013

Treize dirigeants de la contestation survenue au printemps 2011 au Bahreïn ont vu leurs peines définitivement entérinées, ce lundi, par la plus haute cour d'appel du pays. Elles vont de cinq ans de prison à la réclusion à perpétuité.

La plus haute cour d'appel de Bahreïn a confirmé lundi les condamnations infligées à treize dirigeants de la contestation qui a secoué le royaume du Golfe au printemps 2011, a déclaré un avocat de la défense.

Les peines, prononcées à l'origine par des tribunaux militaires puis confirmées une première fois en appel en septembre dernier, ne sont plus susceptibles de recours, a-t-il précisé. Elles vont de cinq années d'emprisonnement à la réclusion à perpétuité.

La dynastie sunnite des Khalifa au pouvoir à Bahreïn, QG de la Ve Flotte américaine, a réprimé violemment au printemps 2011 un mouvement de protestation lancé par la majorité chiite.

REUTERS

Première publication : 07/01/2013

COMMENTAIRE(S)