Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

Moyen-orient

Les condamnations de 13 opposants au régime confirmées

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/01/2013

Treize dirigeants de la contestation survenue au printemps 2011 au Bahreïn ont vu leurs peines définitivement entérinées, ce lundi, par la plus haute cour d'appel du pays. Elles vont de cinq ans de prison à la réclusion à perpétuité.

La plus haute cour d'appel de Bahreïn a confirmé lundi les condamnations infligées à treize dirigeants de la contestation qui a secoué le royaume du Golfe au printemps 2011, a déclaré un avocat de la défense.

Les peines, prononcées à l'origine par des tribunaux militaires puis confirmées une première fois en appel en septembre dernier, ne sont plus susceptibles de recours, a-t-il précisé. Elles vont de cinq années d'emprisonnement à la réclusion à perpétuité.

La dynastie sunnite des Khalifa au pouvoir à Bahreïn, QG de la Ve Flotte américaine, a réprimé violemment au printemps 2011 un mouvement de protestation lancé par la majorité chiite.

REUTERS

Première publication : 07/01/2013

COMMENTAIRE(S)