Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Lutte contre Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Lutte contre Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

SPORT

Abby Wambach, la Lionel Messi au féminin

© www.abbywambach.com

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 08/01/2013

Même s'il récolte tous les honneurs, Lionel Messi n'a pas été le seul footballeur à être récompensé par la Fifa. L'Américaine Abby Wambach a été sacrée lundi Ballon d'Or féminin de l'année.

Lors du gala de remise du Ballon d’Or, lundi 7 janvier au soir à Zurich, les médias internationaux étaient tous braqués sur Lionel Messi, le nouveau dieu du ballon rond. Titré pour la quatrième fois de suite, l’Argentin est définitivement entré dans la légende du football. Un exploit qui a totalement éclipsé le sacre de son homologue féminine. Quelques minutes avant l’attaquant du FC Barcelone, c’est Abby Wambach qui a reçu le titre de meilleure joueuse mondiale.


L’Américaine n’a pourtant pas à rougir de la comparaison. Du haut de son 1m80, elle surpasse largement en taille la "puce" Messi (1m69). La footballeuse de 32 ans possède aussi un palmarès international beaucoup plus fourni que l’Argentin.

"Marta, Alex, vous le méritez autant que moi"

Double médaillé olympique et vice-championne du monde de football, l’attaquante brille avec la sélection des États-Unis. En inscrivant cinq buts cet été lors des Jeux de Londres, elle a mené les "Stars and Stripes" vers la plus haute marche du podium.

Une performance qui lui a permis de décrocher cet année le Ballon d’Or féminin. Wambach a recueilli 20,67 % des votes, devant la superstar brésilienne Marta (sacrée meilleure joueuse de la Fifa en 2006, 2007, 2008, 2009 et 2010) et sa compatriote Alex Morgan, qui ont respectivement remporté 13,50 % et 10,87 % des suffrages.

"Je ne m’y attendais pas du tout. Marta, Alex, vous le méritez autant que moi, a déclaré l’attaquante américaine lors de la remise du prix. Je veux aussi les remercier de me défier tous les jours. On se pousse mutuellement."

Première Américaine à remporter cette récompense depuis 2002, la joueuse a aussi rendu hommage à toute son équipe : "Gagner un prix individuel est le résultat d’un travail collectif. Je n’ai jamais marqué un but sans recevoir une passe de l’une de mes coéquipières".

La réaction de la lauréate du Ballon d'Or féminin

La plus grande buteuse de tous les temps ?

Sous les couleurs américaines, Abby Wambach a trouvé le chemin des filets à 152 reprises depuis sa première sélection en 2003. Bien loin devant Messi (qui compte "seulement" 31 buts avec l’Argentine), elle est en passe de battre le record du plus grand nombre de buts marqués en équipe nationale, homme et femme confondus. Elle ne se trouve plus qu’à 6 réalisations de la marque établie par sa compatriote Mia Hamm (158 buts en 275 sélections).

Un sens du but exceptionnel qui lui vaut l’admiration des autres joueuses. "Elle a tellement marqué le football féminin au cours des dix dernières années. Elle est une inspiration pas seulement pour des milliers de jeunes filles à travers le pays et le monde, mais aussi pour moi", estime Alex Morgan, sa coéquipière.

Abby Wambach n’a désormais plus qu’un seul objectif : remporter la prochaine Coupe du monde organisée au Canada en 2015. Traumatisée après son échec en finale en 2011 contre le Japon, l’Américaine veut à tout prix décrocher ce titre qui lui échappe.

"Je pense à 2015 depuis que je suis montée sur le podium à Londres. Je serais capable de rendre toutes mes récompenses individuelles que j’ai accumulées, même le titre de meilleure joueuse mondiale, pour être sûre de remporter la Coupe du monde en 2015", a-t-elle déjà assurée.

Les plus belles réalisations de Abby Wambach

 

Première publication : 08/01/2013

  • FOOTBALL

    Le Ballon d'Or décerné à Messi pour la quatrième fois

    En savoir plus

  • JO - FOOTBALL FEMININ

    Les footballeuses françaises échouent au pied du podium

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Les footballeuses de l'équipe de France à l'heure de la revanche

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)