Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La France, bonne et mauvaise élève"

En savoir plus

DÉBAT

Netanyahou aux États-Unis : coup de froid entre Israël et la Maison Blanche

En savoir plus

DÉBAT

Boris Nemtsov assassiné : l'opposition russe punie ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signent l'accord de paix

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France mise à l'index pour sa législation sur la fessée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Grèce, Allemagne, Espagne… L'Agriculture européenne réformée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

La France, principale bénéficiaire de la PAC

En savoir plus

FOCUS

Chine : vers de meilleures conditions pour les travailleurs migrants de Pékin

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vieux Farka Touré, le blues du désert

En savoir plus

Asie - pacifique

Légère accalmie dans la lutte contre les incendies, sauf en Nouvelle-Galles du Sud

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/01/2013

L'Australie, en proie à la plus forte vague de chaleur depuis 2009, connaît, ce mercredi, une accalmie sur le front des feux de brousse grâce à une chute des températures. La Nouvelle-Galles du Sud reste toutefois menacée.

L'Australie enregistrait mercredi une nette accalmie sur le front des feux de brousse grâce à la chute des températures, même si plusieurs dizaines d'incendies menaçaient toujours dans l'Etat le plus peuplé du pays, la Nouvelle-Galles du Sud.

Quelque 2.000 pompiers combattaient depuis mardi plus de 140 foyers, dont une trentaine n'étaient toujours pas maîtrisés mercredi, ravageant habitations et bétail, selon le chef des services ruraux de lutte contre les incendies de l'Etat, Shane Fitzsimmons.

"La menace (du feu) en Nouvelle-Galles du Sud est loin d'avoir disparu", a-t-il déclaré à la presse dans le village de Bookham, à l'ouest de Canberra, où les flammes ont détruit 16.000 hectares de brousse.

Le point à 12h (heure de Paris)



Aucune victime humaine n'a été déplorée jusqu'à présent. Les autorités s'inquiétaient pour le sort d'une centaine de personnes dont elles étaient sans nouvelle sur l'île de Tasmanie (sud) mais il semble qu'elles avaient simplement fui leur domicile.

L'Etat de la Nouvelle-Galles du Sud a connu les incendies les plus dangereux de son histoire, avec des vents violents et des températures atteignant 45 degrés Celsius dans certaines régions.

Ces températures caniculaires devaient retomber à 25 degrés mercredi à la faveur d'une réorientation des vents, et les nombreux incendies classés au niveau "catastrophique" ont été rétrogradés dans la nuit.

Depuis l'incendie qui a suivi en 2009 un orage dans l'État de Victoria, faisant 173 morts, ce terme signifie que les feux sont incontrôlables, imprévisibles et se propagent rapidement, ne laissant comme issue que l'évacuation des habitants des zones menacées.

"Nous avons enregistré d'importantes pertes agricoles avec des milliers d'hectares de culture et de pâturage partis en fumée, ainsi que des milliers de bêtes", a précisé Shane Fitzsimmons. Environ 10.000 moutons auraient ainsi péri, selon le Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Barry O'Farrell, dans la seule région de Yass.

La plupart des incendies ont démarré de façon spontanée, mais à Sydney, trois adolescents sont poursuivis pour incendie volontaire.

"Tous les services sont à pied d'oeuvre pour lutter contre les feux, c'est l'urgence, ensuite nous passerons à la phase de reconstruction", a déclaré la Première ministre australienne Julia Gillard.

AFP

Première publication : 09/01/2013

  • AUSTRALIE

    Incendies : journée classée "catastrophique" dans le sud de l'Australie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)