Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Westminster : Londres pleure les victimes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le "J’accuse" de Fillon

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les secrets d'Houdan, la ville française au quasi-plein emploi

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat de Londres : "We are not afraid"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le Premier ministre promet des mesures pour répondre aux enseignants grévistes

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : l'Europe à nouveau défiée (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : l'Europe à nouveau défiée (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle en France : ralliements en cascade pour Macron

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : en Crimée, les dissidents matés par Moscou

En savoir plus

Afrique

Nouvelles violences tribales meurtrières dans le sud-est du Kenya

© AFP

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 09/01/2013

Au moins huit personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans l'attaque d'un village de la région de la rivière Tana, dans le sud-est du Kenya, où des violences tribales avaient déjà fait plus de 100 morts en août et septembre derniers.

Au moins huit personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans l'attaque d'un village de la région de la rivière Tana, mercredi, dans le sud-est du Kenya, ont indiqué des sources policières.

"Huit personnes ont été tuées et des maisons brûlées", a indiqué, sous couvert d'anonymat, un haut responsable de la police de la région où la tuerie a eu lieu. "Neuf autres personnes, blessées, ont été transportées à l'hôpital", a-t-il ajouté.

"On nous a parlé de l'attaque ce matin et nous avons envoyé nos policiers sur le terrain pour déterminer exactement ce qui s'est passé et poursuivre les agresseurs," a de son côté déclaré le chef de la police kényane, David Kimaiyo, sans donner plus de détails.

Selon la source policière s'exprimant sous couvert d'anonymat, ces nouvelles violences ont opposé des membres des communautés orma et pokomo, deux tribus qui se disputent depuis des années l'accès aux terres cultivables et à l'eau de cette région côtière.

Le sud-est du Kenya avait déjà été le théâtre de plusieurs violences tribales depuis le mois d'août dernier. Au moins 28 personnes - 19 villageois et 9 assaillants - avaient été tuées le 21 décembre dans l'attaque d'un village de la région.

Au total, ces tueries tribales avaient fait plus de 100 morts entre les mois d'août et de septembre.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 09/01/2013

  • KENYA

    L'armée déployée dans le nord du Kenya après le massacre de plus de 40 policiers

    En savoir plus

  • KENYA

    Attentat à la grenade meurtrier contre une église de Nairobi

    En savoir plus

  • KENYA

    Nouveau massacre tribal dans le sud-est du Kenya

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)