Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut faire preuve de fermeté face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

Asie - pacifique

La tension montre entre l'Inde et le Pakistan à propos du Cachemire

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 09/01/2013

La tension monte entre l'Inde et le Pakistan à propos du Cachemire, province frontalière disputée, où deux militaires indiens ont été tués mardi. New Delhi a convoqué l'ambassadeur du Pakistan.

Le torchon brûle entre Islamabad et New Dehli. En cause : la question du Cachemire, province frontalière que se disputent les deux voisins. L'Inde a convoqué mercredi 9 janvier l'ambassadeur du Pakistan au lendemain de la mort de deux soldats indiens, au cours d'un incident à la frontière.

L'armée indienne affirme que les soldats ont été tués dans des échanges de coups de feu après qu'une patrouille a découvert des militaires pakistanais ayant pénétré à environ 500 mètres à l'intérieur du territoire. De son côté, le Pakistan dément l'échange de tirs et la mort des deux soldats.

Selon le ministre des Affaires étrangères indien, Salman Khurshid, l'ambassadeur du Pakistan à New Delhi, Salman Bashir, s'est fait tancé "en des termes très forts" à l'occasion de sa convocation au ministère des Affaires étrangères.

Salman Khurshid a toutefois assuré pendant une conférence de presse que "quoi qu'il se soit passé, il ne devrait pas y avoir d'escalade". "Nous ne pouvons et ne devons pas permettre une escalade après un événement très malsain", a-t-il plaidé. L’Inde et le Pakistan tentent depuis 2011 de renouer des liens qui avaient été avait été gelés après les attentats de Bombay en 2008, attribués par l'Inde à un groupe islamiste basé au Pakistan bénéficiant de l'appui de l'armée pakistanaise, une allégation toujours démentie par Islamabad. Selon le chef de la diplomatie, ce nouvel incident, selon lui, s'apparente à une "claire tentative pour faire dérailler le dialogue".

L’Inde dénonce "un acte hautement provocateur"

Le ministre indien de la Défense, A.K. Antony, avait auparavant évoqué un acte "hautement provocateur" et dénoncé la mutilation "inhumaine" du cadavre du soldat indien.

D'après le porte-parole du commandement Nord de l'armée indienne, le corps mutilé du militaire a été retrouvé dans une région boisée du côté indien de la ligne de démarcation. Ces incidents surviennent deux jours après un accrochage le long de la frontière qui, selon Islamabad, a fait un mort dans les rangs de l'armée pakistanaise après une incursion indienne. L'Inde a démenti que ses troupes aient franchi la ligne de contrôle.

Tout en continuant à démentir l'attaque, le Pakistan a mis en garde contre de nouvelles tensions. Se disant "consternée" par certaines allégations faites en Inde, la ministre pakistanaise des Affaires étrangères, Hina Rabbani Khar, a assuré sur la chaîne de télévision indienne CNN-IBN que le Pakistan était "un pays responsable, mature, et nous ne devons pas retourner au temps où nous nous disputions".

Islamabad assurait toutefois que les déclarations indiennes sur l'incident frontalier étaient de la "propagande" visant à détourner l'attention après des échanges de coups de feu dimanche à la frontière qui se sont soldés par la mort d'un soldat pakistanais.

Le Pakistan a en outre suggéré l'organisation d'une enquête indépendante par l'ONU pour faire la lumière sur les récents échanges de tirs.

Un cessez-le-feu a été instauré en 2003 le long de la ligne de contrôle, mais il est périodiquement violé par les deux camps. La dernière mobilisation d'ampleur des troupes indiennes à sa frontière avec le Pakistan a eu lieu en 2001 après une attaque contre le Parlement de New Delhi perpétrée par cinq islamistes.

Le Cachemire, dont les deux puissances nucléaires revendiquent la souveraineté, a été à l'origine de deux des trois guerres qui les ont opposés depuis la partition de 1947.

 FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 09/01/2013

  • CACHEMIRE

    Nouvelles tensions indo-pakistanaises après la mort d'un soldat au Cachemire

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Le Pakistan accepte de reprendre les pourparlers de paix avec l'Inde

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Le geste d'Obama en direction de l'Inde suscite l'ire du Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)