Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

FRANCE

La justice française libère Georges Ibrahim Abdahllah sous condition d'expulsion

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/01/2013

La cour d'appel de Paris a accepté de libérer le Libanais Georges Ibrahim Abdallah sous condition d'expulsion vers le Liban. Il avait été condamné à perpétuité pour complicité dans l'assassinat de deux diplomates en France.

Après 28 ans de détention, et alors que la période de sûreté assortie à sa peine a pris fin en 1999, Georges Ibrahim Abdallah pourrait bientôt sortir de prison. La cour d'appel de Paris a accepté, ce jeudi, de libérer le Libanais à condition qu’il soit expulsé.

Les juges d'appel confirment ainsi la décision rendue le 21 novembre dernier par le tribunal

d'application des peines de Paris, qui avait déjà répondu positivement à la demande de libération de Georges Ibrahim Abdallah en la conditionnant à son expulsion. Mais le jugement avait été suspendu en raison de l'appel du parquet, opposé à cette remise en liberté.

Emprisonné depuis 1984, le Libanais Georges Ibrahim Abdallah a été condamné à perpétuité en 1987 pour complicité dans l'assassinat de deux diplomates en France. Engagé auprès du mouvement palestinien radical du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), il avait, en effet, été reconnu coupable dans les dossiers des assassinats de l'Américain Charles Robert Ray et de l'Israélien Yacov Barsimantov, en 1982, et de la tentative d'assassinat du consul américain à Strasbourg Robert Onan Homme, en 1984.

Alors que la défense estimait que sa démarche était politique et accusait la France de se soumettre aux États-Unis, le parquet avançait un risque de "récidive" du condamné pour justifier son opposition à sa sortie de prison. Il soulignait que l'homme n'avait pas indemnisé ses victimes et continuait de revendiquer ses actions.

Son avocat, Me Jacques Vergès, avait fait valoir qu'il était un détenu modèle et qu'il souhaitait rentrer au Liban pour reprendre son métier d'instituteur. Libérable depuis 1999, Georges Ibrahim Abdallah avait déjà obtenu une libération conditionnelle en 2003, mais celle-ci avait finalement été refusée par la juridiction d'appel en janvier 2004.

L'ambassadeur des États-Unis en France, Charles Rivkin, avait dit après la décision de première instance fin novembre "regretter" la décision du tribunal et espérer qu'elle serait annulée.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 10/01/2013

  • FRANCE - LIBAN

    Georges Ibrahim Abdallah obtient sa libération conditionnelle

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Retour sur l'affaire Georges Ibrahim Abdallah

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Georges Ibrahim Abdallah, terroriste sans pardon

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)