Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radicalisation : un nouveau plan pour sortir de l'impasse"

En savoir plus

SPORT

Vendée Globe : Alex Thomson intègre le trio de tête

© AFP

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 11/01/2013

Le skipper britannique Alex Thomson a effectué une remontée spectaculaire dans le Vendée Globe. Il occupe désormais la 3e position derrière les Français François Gabart et Armel Le Cléac'h.

Le navigateur Alex Thomson (Hugo Boss) est désormais en troisième position du Vendée Globe. Le Britannique a dépassé le Français Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) en effectuant une folle remontée.

Le skipper a choisi de longer les côtes argentines et brésiliennes, contrairement à Dick, positionné plus à l’est dans l’anticyclone de Sainte-Hélène.

"Alex a fait une super option à l'ouest, a réagi Dick. Il a réussi à passer de l'autre côté de la dépression et navigue au portant, tandis que je suis au près (contre le vent)"

"Cela va relancer le jeu (...), a-t-il ajouté. Je suis prêt à aller au combat pour la troisième place. J'aime la bagarre! Il va falloir s'arracher pour la conserver".

Poussé par des vents de sud-sud-est, le Gallois est ainsi revenu comme une fusée sur la tête de la course. Il menace désormais Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) en deuxième position, derrière François Gabart (Macif), le leader. Mais des vents de face prévus dans les prochaines heures devraient toutefois le ralentir.

Connu pour être "l’enfant terrible" de la course en solitaire et pour sa propension à tirer un peu trop sur ses bateaux, le marin de 38 ans participe à son troisième Vendée Globe. Il avait abandonné lors des éditions 2004-2005 (avarie) et 2008-2009 (voie d'eau consécutive à une collision avec un chalutier trois semaines avant le départ).

Douze skippers sont encore en lice dans la compétition. Les premiers concurrents devraient arrivés fin janvier aux Sables d’Olonne.

FRANCE 24 avec dépêches

Dossier

Première publication : 11/01/2013

  • VENDÉE GLOBE

    Louis Burton, de la mer au désert

    En savoir plus

  • VENDÉE GLOBE

    Contraint au ravitaillement, Bernard Stamm jette l'éponge

    En savoir plus

  • Voile

    Vendée Globe : l'homme qui parle à l'oreille des skippers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)