Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

FRANCE

Des centaines de milliers de manifestants anti-mariage gay à Paris

© Medhi Chebil/FRANCE 24

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/01/2013

La manifestation contre le mariage gay a rassemblé 340 000 manifestants selon la police, 800 000 selon les organisateurs. Parmi eux, de nombreux hommes politiques de l'UMP. L'organisation intégriste Civitas a fait cortège à part.

  • Des dizaines de milliers d'opposants au projet de loi sur le mariage et l'adoption pour tous ont manifesté à Paris avec l'espoir de contraindre le gouvernement à revoir cette promesse de campagne de François Hollande.

Retrouvez les temps forts de la manifestation heure par heure :

20h15 : La ministre de la Justice Christiane Taubira écarte l’hypothèse d’un référendum sur le mariage homosexuel, en rappelant qu'il serait contraire à la Constitution.

18h45 : Le ministre du Travail, Michel Sapin, affirme ne pas avoir le "sentiment d'une France coupée en deux" malgré l'ampleur de la manifestation, et a assuré que cette mobilisation "ne ferait pas changer le cours des choses".

Réactions de Jean-François Copé et Marion Maréchal-Le Pen

"C'est une manifestation importante dont on doit respecter les motifs", a-t-il reconnu sur BFM TV. "Est-ce que pour autant cela fait changer le cours des choses ? La réponse est non", a-t-il estimé, indiquant que "c'est au Parlement que la loi sera votée".

18h00 : Pour l’Élysée, la manifestation a été "consistante" mais elle "n'empêchera pas le débat" au Parlement.

17h49 : La préfecture de police annonce 340 000 manifestants.

17h15 : Les organisateurs avancent le chiffre de 800 000 manifestants.

Pour Vincent et Alexandre, venus manifester en famille, cette action est à la hauteur de la manifestation pour la défense de l'école libre, qui avait rassemblé 850 000 personnes en 1984. (Medhi Chebil/FRANCE 24)

14h45 : Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, déclare sur Canal + qu'"il y a sans doute moins de manifestants dans la rue que ne l'espéraient les organisateurs" de la manifestation contre le mariage homosexuel. Elle a par ailleurs ajouté qu'il fallait "entendre, écouter" l'opposition à ce projet de loi, qui sera examiné à compter du 29 janvier à l'Assemblée nationale.
 
13h15 : Frigide Barjot, principale porte-parole du collectif "La manif pour tous", annonce : "La manif sera réussie quand le président nous recevra. Il faut qu'il nous entende, qu'il suspende le projet de loi et ouvre des états généraux pour informer les Français du changement historique sur la filiation".
Des danseurs exécutent la chorégraphie du tube "Gangnam style" pour divertir la foule. (Medhi Chebil/FRANCE 24)

13h10 : Jean-François Copé, président de l'UMP : "Ça a valeur de test pour François Hollande [...]. Les Français ne savent pas que les conséquences premières de cette réforme sera de rayer d'un trait de plume dans le code civil la référence au père et à la mère".
 
13h00 : "Les députés sont très nombreux, il y a une écrasante majorité des députés [...] UMP. Les Français sont dans la rue, on est à leurs côtés pour qu'il y ait ce grand débat national et on peut l'avoir par un référendum", déclare Christian Jacob, au départ du cortège.
 
"Ce n’est pas l’homosexualité qui est en question, mais les fondements même de la construction de notre société", déclare Christine Boutin, chef de file du Parti chrétien-démocrate.
 
Le combat des anti-mariage gay
La présidente du Front national, Marine Le Pen, n’a pas pris part au rassemblement, bien qu’elle soit opposée au projet de loi. "J'ai voulu que mon absence soit symbolique [...]. C'est le rôle d'un responsable politique que d'avoir le courage et la lucidité d'expliquer aux Français les pièges dans lesquels on cherche à les faire tomber et d'attirer leur attention sur la tentative de diversion que représente aujourd'hui le débat sur le mariage homosexuel," a-t-elle déclaré. Les vice-présidents du parti, Louis Aliot et Marie-Christine Arnautu, le secrétaire général Steeve Briois et la députée Marion Maréchal-Le Pen, ont quant à eux  commencé à défiler porte Maillot.
 
11h00: L'archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, se rend à Denfert-Rochereau pour manifester son "soutien" et ses "encouragements" aux organisateurs de la manifestation contre le mariage gay.
 

 

 

Première publication : 13/01/2013

  • FRANCE

    Jour J pour les opposants au mariage gay

    En savoir plus

  • FRANCE

    La polémique sur le mariage gay et l’école continue de faire couler de l'encre

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    Manifestation à Paris : "Je suis hétéro mais je soutiens le mariage pour tous"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)