Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

FRANCE

Des centaines de milliers de manifestants anti-mariage gay à Paris

© Medhi Chebil/FRANCE 24

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/01/2013

La manifestation contre le mariage gay a rassemblé 340 000 manifestants selon la police, 800 000 selon les organisateurs. Parmi eux, de nombreux hommes politiques de l'UMP. L'organisation intégriste Civitas a fait cortège à part.

  • Des dizaines de milliers d'opposants au projet de loi sur le mariage et l'adoption pour tous ont manifesté à Paris avec l'espoir de contraindre le gouvernement à revoir cette promesse de campagne de François Hollande.

Retrouvez les temps forts de la manifestation heure par heure :

20h15 : La ministre de la Justice Christiane Taubira écarte l’hypothèse d’un référendum sur le mariage homosexuel, en rappelant qu'il serait contraire à la Constitution.

18h45 : Le ministre du Travail, Michel Sapin, affirme ne pas avoir le "sentiment d'une France coupée en deux" malgré l'ampleur de la manifestation, et a assuré que cette mobilisation "ne ferait pas changer le cours des choses".

Réactions de Jean-François Copé et Marion Maréchal-Le Pen

"C'est une manifestation importante dont on doit respecter les motifs", a-t-il reconnu sur BFM TV. "Est-ce que pour autant cela fait changer le cours des choses ? La réponse est non", a-t-il estimé, indiquant que "c'est au Parlement que la loi sera votée".

18h00 : Pour l’Élysée, la manifestation a été "consistante" mais elle "n'empêchera pas le débat" au Parlement.

17h49 : La préfecture de police annonce 340 000 manifestants.

17h15 : Les organisateurs avancent le chiffre de 800 000 manifestants.

Pour Vincent et Alexandre, venus manifester en famille, cette action est à la hauteur de la manifestation pour la défense de l'école libre, qui avait rassemblé 850 000 personnes en 1984. (Medhi Chebil/FRANCE 24)

14h45 : Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, déclare sur Canal + qu'"il y a sans doute moins de manifestants dans la rue que ne l'espéraient les organisateurs" de la manifestation contre le mariage homosexuel. Elle a par ailleurs ajouté qu'il fallait "entendre, écouter" l'opposition à ce projet de loi, qui sera examiné à compter du 29 janvier à l'Assemblée nationale.
 
13h15 : Frigide Barjot, principale porte-parole du collectif "La manif pour tous", annonce : "La manif sera réussie quand le président nous recevra. Il faut qu'il nous entende, qu'il suspende le projet de loi et ouvre des états généraux pour informer les Français du changement historique sur la filiation".
Des danseurs exécutent la chorégraphie du tube "Gangnam style" pour divertir la foule. (Medhi Chebil/FRANCE 24)

13h10 : Jean-François Copé, président de l'UMP : "Ça a valeur de test pour François Hollande [...]. Les Français ne savent pas que les conséquences premières de cette réforme sera de rayer d'un trait de plume dans le code civil la référence au père et à la mère".
 
13h00 : "Les députés sont très nombreux, il y a une écrasante majorité des députés [...] UMP. Les Français sont dans la rue, on est à leurs côtés pour qu'il y ait ce grand débat national et on peut l'avoir par un référendum", déclare Christian Jacob, au départ du cortège.
 
"Ce n’est pas l’homosexualité qui est en question, mais les fondements même de la construction de notre société", déclare Christine Boutin, chef de file du Parti chrétien-démocrate.
 
Le combat des anti-mariage gay
La présidente du Front national, Marine Le Pen, n’a pas pris part au rassemblement, bien qu’elle soit opposée au projet de loi. "J'ai voulu que mon absence soit symbolique [...]. C'est le rôle d'un responsable politique que d'avoir le courage et la lucidité d'expliquer aux Français les pièges dans lesquels on cherche à les faire tomber et d'attirer leur attention sur la tentative de diversion que représente aujourd'hui le débat sur le mariage homosexuel," a-t-elle déclaré. Les vice-présidents du parti, Louis Aliot et Marie-Christine Arnautu, le secrétaire général Steeve Briois et la députée Marion Maréchal-Le Pen, ont quant à eux  commencé à défiler porte Maillot.
 
11h00: L'archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, se rend à Denfert-Rochereau pour manifester son "soutien" et ses "encouragements" aux organisateurs de la manifestation contre le mariage gay.
 

 

 

Première publication : 13/01/2013

  • FRANCE

    Jour J pour les opposants au mariage gay

    En savoir plus

  • FRANCE

    La polémique sur le mariage gay et l’école continue de faire couler de l'encre

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    Manifestation à Paris : "Je suis hétéro mais je soutiens le mariage pour tous"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)