Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

Economie

El-Browzer, le navigateur pour mobiles low-cost pour l'Afrique et le Moyen-Orient

© Orange

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 15/01/2013

Le français Orange et le chinois Baidu lancent, ensemble, un navigateur pour mobile destiné à l'Afrique et au Moyen-Orient, deux régions où le marché des smartphones est en pleine expansion. Les Égyptiens sont les premiers à pouvoir l'utiliser.

Les mobinautes égyptiens peuvent, depuis lundi 14 janvier, utiliser sur leur smartphone un navigateur franco-chinois spécialement conçu pour eux. El-Browzer, concurrent aux Firefox, Opera Mini et autre Google Chrome, est le fruit d’un partenariat inédit entre l’opérateur français Orange et le géant chinois de l’Internet Baïdu. Dans les mois à venir, ces deux partenaires comptent le lancer dans la plupart des pays d’Afrique et du Moyen Orient où Orange est présent comme opérateur.

C’est une sorte de navigateur low-cost - “mais pas low performance”, tient à préciser à FRANCE 24 Tania Aydenian, responsable des partenariats mobiles chez Orange - développé spécifiquement pour les pays émergents. Sa spécificité : une technologie de compression des données permettant d’utiliser moins de bande passante pour charger les pages web. “Ainsi, les utilisateurs peuvent naviguer davantage sans dépenser plus”, souligne Tania Aydenian.

“C’est une manière pour nous d’accompagner vers les smartphones des populations qui n’ont pas encore l’habitude d’utiliser Internet sur leur téléphone”, poursuit celle-ci. Mais c’est également une façon de pousser les services d'Orange sur un marché - celui de l’Internet mobile - appelé à exploser dans la région Moyen-Orient et Afrique. El-Browzer, actuellement disponible en téléchargement gratuit sur les téléphones Android (le système d’exploitation pour smartphones de Google), sera ainsi installé par défaut sur les téléphones distribués par Orange.

El-Browzer intègre également une page de démarrage qui propose un accès rapide à une série de services d’Orange et de Baïdu. L’internaute y trouvera notamment le portail de divertissement de Mobinil, la filiale égyptienne de France Telecom, ou encore Hao 123, un annuaire internet pour l’Égypte créé par le groupe chinois. Des liens directs vers les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter) ou encore Wikipedia y sont également disponibles.

Nokia et Opera aussi

Le groupe français dispose de 80 millions de clients mobiles dans la région Afrique et Moyen-Orient. Nul doute qu’il aimerait bien les voir basculer lentement mais sûrement vers l’univers plus lucratif des smartphones, des applications et des services disponibles sur ces petits ordinateurs de poche. La multiplication par deux du nombre de smartphones achetés en Égypte au deuxième semestre de 2012 a dû aiguiser les appétits de l’opérateur français et de Baïdu.

Pour l’heure, ce nouveau navigateur n’est disponible qu’en arabe et en anglais. Il sera donc déployé prioritairement dans les pays où ces langues sont majoritaires. Mais Orange “travaille à une traduction en français qui devrait être disponible dans les prochains mois”, assure Tania Aydenian. Une telle version donnerait à ce navigateur un avantage certain dans les pays d’Afrique de l’Ouest où l’utilisation du français est la plus répandue.

Reste que le choix de Baïdu - créateur du principal moteur de recherche en Chine et très lié à l’image d’un Web censuré - peut paraître étrange. “Les problématiques spécifiques de Baïdu en Chine ne nous ont pas empêchés de créer ce partenariat, qui a été développé pour le continent africain. Nous nous sommes assurés qu'il n'y aura pas d'entrave à l'Internet sur notre navigateur, dans la limite des lois de chaque pays”, assure Tania Aydenian. Elle affirme qu’Orange a été en contact avec divers autres acteurs pour le développement de ce navigateur mais qu’au final “Baïdu offrait le meilleur compromis entre savoir-faire technologique et présence sur le marché”.

Orange et Baïdu ne sont pas les seuls à chercher à séduire les mobinautes des pays émergents. Le finlandais Nokia, très présent sur ces marchés avec sa gamme de smartphones Asha, a ainsi développé un navigateur maison - Nokia Xpress Browser - conçu également pour compresser les sites web. Opera, l’un des principaux navigateurs sur mobile, a de son côté mis en place fin 2012 un service original pour les pays en voie de développement baptisé Opera Web Pass. Ce service permet d’acheter un nombre d’heures prédéfini de connexion à des sites choisis, au préalable, par l’internaute.

Première publication : 15/01/2013

  • ARABIE SAOUDITE

    Quand l'Arabie saoudite traque les femmes par SMS

    En savoir plus

  • INTERNET

    En Afrique, Twitter abolit les frontières

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)