Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

FOCUS

Israël : Tsahal face aux minorités de la société israélienne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guillaume Foliot, directeur adjoint du Programme alimentaire mondial

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le scandale irlandais"

En savoir plus

  • Reprise des hostilités à Gaza, Israël rappelle ses négociateurs au Caire

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

  • Le bilan d'Ebola s'alourdit encore en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

Economie

El-Browzer, le navigateur pour mobiles low-cost pour l'Afrique et le Moyen-Orient

© Orange

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 15/01/2013

Le français Orange et le chinois Baidu lancent, ensemble, un navigateur pour mobile destiné à l'Afrique et au Moyen-Orient, deux régions où le marché des smartphones est en pleine expansion. Les Égyptiens sont les premiers à pouvoir l'utiliser.

Les mobinautes égyptiens peuvent, depuis lundi 14 janvier, utiliser sur leur smartphone un navigateur franco-chinois spécialement conçu pour eux. El-Browzer, concurrent aux Firefox, Opera Mini et autre Google Chrome, est le fruit d’un partenariat inédit entre l’opérateur français Orange et le géant chinois de l’Internet Baïdu. Dans les mois à venir, ces deux partenaires comptent le lancer dans la plupart des pays d’Afrique et du Moyen Orient où Orange est présent comme opérateur.

C’est une sorte de navigateur low-cost - “mais pas low performance”, tient à préciser à FRANCE 24 Tania Aydenian, responsable des partenariats mobiles chez Orange - développé spécifiquement pour les pays émergents. Sa spécificité : une technologie de compression des données permettant d’utiliser moins de bande passante pour charger les pages web. “Ainsi, les utilisateurs peuvent naviguer davantage sans dépenser plus”, souligne Tania Aydenian.

“C’est une manière pour nous d’accompagner vers les smartphones des populations qui n’ont pas encore l’habitude d’utiliser Internet sur leur téléphone”, poursuit celle-ci. Mais c’est également une façon de pousser les services d'Orange sur un marché - celui de l’Internet mobile - appelé à exploser dans la région Moyen-Orient et Afrique. El-Browzer, actuellement disponible en téléchargement gratuit sur les téléphones Android (le système d’exploitation pour smartphones de Google), sera ainsi installé par défaut sur les téléphones distribués par Orange.

El-Browzer intègre également une page de démarrage qui propose un accès rapide à une série de services d’Orange et de Baïdu. L’internaute y trouvera notamment le portail de divertissement de Mobinil, la filiale égyptienne de France Telecom, ou encore Hao 123, un annuaire internet pour l’Égypte créé par le groupe chinois. Des liens directs vers les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter) ou encore Wikipedia y sont également disponibles.

Nokia et Opera aussi

Le groupe français dispose de 80 millions de clients mobiles dans la région Afrique et Moyen-Orient. Nul doute qu’il aimerait bien les voir basculer lentement mais sûrement vers l’univers plus lucratif des smartphones, des applications et des services disponibles sur ces petits ordinateurs de poche. La multiplication par deux du nombre de smartphones achetés en Égypte au deuxième semestre de 2012 a dû aiguiser les appétits de l’opérateur français et de Baïdu.

Pour l’heure, ce nouveau navigateur n’est disponible qu’en arabe et en anglais. Il sera donc déployé prioritairement dans les pays où ces langues sont majoritaires. Mais Orange “travaille à une traduction en français qui devrait être disponible dans les prochains mois”, assure Tania Aydenian. Une telle version donnerait à ce navigateur un avantage certain dans les pays d’Afrique de l’Ouest où l’utilisation du français est la plus répandue.

Reste que le choix de Baïdu - créateur du principal moteur de recherche en Chine et très lié à l’image d’un Web censuré - peut paraître étrange. “Les problématiques spécifiques de Baïdu en Chine ne nous ont pas empêchés de créer ce partenariat, qui a été développé pour le continent africain. Nous nous sommes assurés qu'il n'y aura pas d'entrave à l'Internet sur notre navigateur, dans la limite des lois de chaque pays”, assure Tania Aydenian. Elle affirme qu’Orange a été en contact avec divers autres acteurs pour le développement de ce navigateur mais qu’au final “Baïdu offrait le meilleur compromis entre savoir-faire technologique et présence sur le marché”.

Orange et Baïdu ne sont pas les seuls à chercher à séduire les mobinautes des pays émergents. Le finlandais Nokia, très présent sur ces marchés avec sa gamme de smartphones Asha, a ainsi développé un navigateur maison - Nokia Xpress Browser - conçu également pour compresser les sites web. Opera, l’un des principaux navigateurs sur mobile, a de son côté mis en place fin 2012 un service original pour les pays en voie de développement baptisé Opera Web Pass. Ce service permet d’acheter un nombre d’heures prédéfini de connexion à des sites choisis, au préalable, par l’internaute.

Première publication : 15/01/2013

  • ARABIE SAOUDITE

    Quand l'Arabie saoudite traque les femmes par SMS

    En savoir plus

  • INTERNET

    En Afrique, Twitter abolit les frontières

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)