Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne fait réagir la toile

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le risque de la radicalisation

En savoir plus

POLITIQUE

Florian Philippot quitte le Front National: Marine Le pen fragilisée ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Malala : "J’ai demandé à Macron d’investir plus pour l’éducation des filles"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maria Callas par Maria Callas

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la haine des extrémistes bouddhistes envers les Rohingyas

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

Sports

Vendée Globe : François Gabart passe l'équateur et file vers l'arrivée

© www.macifcourseaularge.com

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 15/01/2013

Le skipper français François Gabart est de retour dans l'hémisphère nord après avoir passé mardi l'équateur. Le navigateur fait toujours la course en tête devant Armel Le Cléac'h et Jean-Pierre Dick.

François Gabart (Macif) a franchi l’équateur en milieu de journée en ce mardi 15 janvier après 66 jours 01 heure et 39 minutes de course dans le Vendée Globe. Le skipper de 29 ans a pulvérisé le précédent record détenu par Michel Desjoyeaux en 71 jours 17 heures et 12 minutes.

Le benjamin de la compétition est désormais dans l’hémisphère nord. En tête de la course devant ses compatriotes Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) et Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3), il ne veut pas encore penser à la victoire.

"Je suis bien placé pour gagner, mais il peut se passer encore plein de choses !", a-t-il déclaré lors du point presse du jour.

"Je pense évidemment à l'arrivée mais sans plus de détails... C'est l'équipe à terre qui me ramène dans le concret !", a ajouté François Gabart, qui est attendu aux Sables-d'Olonnes à la fin de janvier.

Le message de François Gabart sur Twitter après son passage de l'équateur

Le passage du cap Horn pour les retardataires

Plus loin dans le classement, le Britannique Mike Golding (Gamesa) est désormais en cinquième position aux dépens du Français Jean Le Cam (SynerCiel).

De son côté, Bertrand de Broc (EDM Projets), à la 10e place, a passé lundi soir le cap Horn. "Le Horn, c'est un peu une porte de sortie après une trentaine de jours dans des conditions un peu sauvages, dans l'humidité, dans la flotte, dans les cirés, dans les bottes. C'est la fin d'une mer difficile qui ne fait pas de cadeau. Même si on vient pour elle, on est content d'en finir et de retrouver l'Atlantique, synonyme de retour à la maison", a commenté le marin français.

Bertrand de Broc est suivi par Tanguy de Lamotte (Initiatives coeur), 11e et par le Franco-Italien Alessandro di Benedetto (Team Plastique), 12e et dernier.

Première publication : 15/01/2013

  • VOILE

    Vendée Globe : Alex Thomson intègre le trio de tête

    En savoir plus

  • VENDÉE GLOBE

    Louis Burton, de la mer au désert

    En savoir plus

  • VENDÉE GLOBE

    Contraint au ravitaillement, Bernard Stamm jette l'éponge

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)