Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Economie

La Bundesbank ne veut plus que son or dorme à la Banque de France

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/01/2013

La Banque centrale allemande a décidé de rapatrier des coffres de la Banque de France l'intégralité de ses réserves d'or, soit 374 tonnes d'ici 2020. La Bundesbank va également récupérer une partie de son or stocké à la Réserve fédérale américaine.

C'est la fin d'une tradition qui remonte à l'après-guerre. La Bundesbank - Banque centrale allemande - a décidé de rapatrier, par étapes, ses réserves d'or qui dormaient depuis les années 50 dans les coffres de la Banque de France.

Une opération qui doit être achevée d'ici 2020 et concerne 374 tonnes du métal précieux, soit 11% des réserves totales d'or allemand. En parallèle, la Banque centrale allemande compte également alléger la Réserve fédérale américaine (Fed) de quelque 300 tonnes d'or. La Fed ne détiendra alors plus que 37% des réserves allemandes, contre 45% actuellement.

En revanche, la Banque centrale allemande a décidé de laisser les lingots qu'elle a mis en dépôt à la Banque d'Angleterre. Une différence de traitement qui s'explique par la place importante tenue par Londres dans le marché de change du précieux métal.

Dans des pays "amis"

L'objectif affiché de la "Buba" (surnom donnée à la Bundesbank) est de faire remonter ses propres stocks d'or à plus de 50% du total des réserves allemandes qui sont les deuxièmes plus importantes au monde après celles des États-Unis.

La Banque de Francfort a nié que cette opération avait un lien quelconque avec la crise économique qui secoue l'Europe actuellement. Elle a évoqué une "spécificité historique" qui n'avait plus de raison d'être.

En effet, après la guerre de 39-45, l'Allemagne de l'Ouest avait décidé après la deuxième guerre mondiale et dans le contexte de Guerre froide de mettre son métal jaune à l'abri dans des pays "amis".

La chute du mur de Berlin et la réunification allemande a rendu cette spécificité anachronique. Depuis lors, comme le souligne le site du magazine allemand Focus, une partie des Allemands pressaient la Bundesbank de ramener ses lingots sur le sol national afin d'en avoir le contrôle. La Cour des comptes allemande s'est récemment rangée du côté de ceux qui appellent à un rapatriement de l'or. En octobre 2012, elle a demandé à la "Buba" d'effectuer un inventaire complet de ces réserves.

France 24 avec dépêches

Première publication : 16/01/2013

  • UNION EUROPÉENNE

    À l'occasion de ses vœux, Angela Merkel prévoit une année 2013 difficile

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Berlin enjolive un rapport critique sur la pauvreté

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Accusé de racisme, Thilo Sarrazin démissionne de la Bundesbank

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)