Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Père Noël habite en Chine"

En savoir plus

Economie

La NRA propose un stand de tir virtuel sur iPhone pour les 4 à 77 ans

© Caputre d'écran/NRA : Shooting Range

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 16/01/2013

Provocation, coup de com' ou canular de mauvais goût ? Un mois après la fusillade de Newtown, la NRA, le puissant lobby des armes américain, a sorti une application d'entraînement au tir sur iPhone et iPad. Nous l'avons testée pour vous.

Approuvée par Apple et disponible sur l’app store depuis dimanche 13 janvier... Même pour les enfants de plus de quatre ans. Avec sa nouvelle application sur iPhone, la puissante National Rifle Association (NRA) a décidé de faire dans l’”éducatif” : “NRA : Practice Range” (terrain d’entraînement) est décrit comme une manière “ludique” pour s’exercer dans un stand de tir virtuel.

Il est possible d'acheter pour 99 cents le droit d'utiliser une arme d'assaut dans l'application "NRA : Practice Range".

Un mois après la tuerie à l’école de Newton (Connecticut) et en plein débat sur l’opportunité de réguler la vente d’armes aux États-Unis, cette initiative n’a pas manqué de susciter la polémique. Le quotidien américain "New York Post" a qualifié cette application de “crachat sur les tombes des victimes de Newton”. Une pétition en ligne pour demander à Apple d’ôter ce mini-jeu de son app store a été lancée, mardi 15 janvier, et a recueilli près de 900 signatures.

Certains n'arrivent même pas à croire à une telle provocation de la part de la NRA. L'éditorialiste du "New York Times", Bill Keller, se demande même s’il ne s’agit pas d’une mauvaise blague. En effet, si MEDL Mobile, le studio responsable de ce jeu, affirme bien sur son site qu’il a été validé par la NRA, le site du lobby des armes à feu ne fait, lui, aucune référence à “Practice Range”.

En outre, lors d’une conférence de presse fin décembre, la NRA avait affirmé que “les jeux vidéo violents étaient en partie à blâmer” dans le massacre de Newton. Contacté par plusieurs médias américains, les deux organisations ont refusé de s’exprimer sur le sujet.

Ni maniable, ni réaliste et définitivement polémique

Qu’il s’agisse d’un coup de com’ de la NRA ou d’une manière indirecte de critiquer le lobby, FRANCE 24 a décidé de tester cette application gratuite qui fait tant polémique.

“NRA : Practice Range” propose trois modes de jeux. L’utilisateur peut opter entre du tir en intérieur sur des cibles fixes, un entraînement en extérieur sur des cibles mobiles et des sessions de ball-trap.

Pour viser, il suffit de bouger son iPhone ou son iPad et l’arme suit péniblement le mouvement. Pour tirer, le joueur doit toucher la mire à l’écran, ce qui se révèle quelque peu acrobatique avec des cibles qui bougent rapidement comme lors d’un entraînement au ball-trap.

"Conseil de sécurité : ne jamais boire ou prendre des drogues avant ou pendant l'utilisation d'une arme"

Si la maniabilité n’est pas forcément le point fort de “NRA: Practice Range”, qu’en est-il du réalisme ? Le jeu propose douze armes “aussi proches de la réalité que possible”, d’après le site de MEDL Mobile. Seules quatre d’entre elles sont gratuites et les autres coûtent 99 cents chacune. L’utilisateur peut ainsi s’entraîner au Colt, au Beretta ou encore au fusil à pompe et au fusil de précision. Mais il a également accès au M-16 ou encore à la Kalachnikov. Des modèles qui sont actuellement au cœur de la polémique sur le contrôle des armes puisque le tueur de Newtown était équipé d’un fusil d’assaut.

Mais au-delà du nom et des modèles, toutes les armes dans ce jeu ont le même comportement. “NRA : Practice Range” ne prend aucun compte de facteurs comme le recul ou encore la précision.

Le jeu est accompagné d’une série de conseils de sécurité. Il est ainsi rappelé de toujours vérifier le bon état de son arme avant de l’utiliser ou encore de bien vérifier ce qu’il y a dans sa ligne de mire pour ne pas faire de victime accidentelle.

Enfin, l’aspect “éducatif” de cette application se limite à une série de liens vers les pages du site de la NRA sur la réglementation des armes en vigueur, sur les dates des saisons de chasse ou encore sur les dernières informations du lobby des armes.

Première publication : 16/01/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Après le drame de Newtown, l’État de New York renforce sa loi sur le port d’armes

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Fusillade de Newtown : sous le feu des tweets, la NRA choisit le silence

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les rescapés de la fusillade de Newtown reprennent le chemin de l'école

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)